Portail  AccueilAccueil  FAQFAQ  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Sur la côte Bretonne

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Hercules
Fils de Zeus
avatar

Masculin

Votre Personnage
Informations:

MessageSujet: Sur la côte Bretonne   Sam 20 Mar - 1:21


Le vent souffle et on entend les oiseaux de mer crier alors qu'un petit bateau accoste sur le sable non loin des rochers.

Quelques individus en descendent tout en emmenant avec eux quelques paquets, incluant un tonneau. Parmi eux un homme définitivement plus costaud que les autres et donc la tête est couverte d'un capuchon.

L'un des autres hommes s'adresse alors aux autres.

¨Bon. Le village doit être par là. grouillons nous.¨

Sur ces mots les 4 hommes prirent les paquets et se mirent en route. Il finirent par quitter la plage pour arriver dans une petite prairie sur le plateau supérieur. Le village mentionné par le meneur du groupe ne tarde pas à être visible au loin. Situé juste devant un bois.

Mais alors qu'ils approchent ils sont repérés par un petit groupe d'hommes en arme. Le meneur des hommes du bateau dit alors à voix mi-basse. ¨Bonne nouvelle. C'est pas des romains. Mauvaise nouvelle. C'est pas des gens du village.¨.

Alors que le groupe d'hommes en arme approchent de la petite troupe du bateau, sortant leurs épées celui qui semble mener le groupe s'exclame....

¨Eh bien. Qu'est ce qu'on à là. Des marchands qui cherchent à contourner les ports contrôlés par les Romains. Pas de bol. Il semble que allez devoir laisser une généreuse taxe ici aussi. Ha ha.¨

Sur ces mots l'homme à la capuche s'avance vers le chef du groupe. Une fois qu'il est à portée de bras il répond....d'une voix qui va sembler familière ¨Vous n'êtes définitivement pas des collecteurs d'impôts. Et si on refuse de vous laisser quoi que ce soit.¨

Alors avec un large sourire le chef du groupe réplique ¨Eh bien on vous massacre et on prend tout votre matériel¨

L'homme à la capuche répond tout simplement en enlevant justement sa capuche.... Et maintenant avec la tête découverte il est maintenant plus que familier.

À ce geste il ajoute ¨Vous pouvez toujours faire autre chose: Vous excuser de nous avoir menacer et retourner d'où vous venez avant d'avoir des ennuies¨

Comme il fallait s'y attendre c'est les rires à gorges déployées de la part des ¨highwaymen¨ et l'inquiétude qui se lit dans le visage des mecs du bateau.

Le chef dit alors ¨Eh bien tant pis. Allez les gars servons nous!!!.......¨

Mais à peine a-t-il finit sa phrase qu'il reçoit à la figure la botte d'Hercule qui l'envoie atterrir parmi les pâquerettes à quelques mètres plus loin. Les deux autres bandits les plus très chargent en brandissant leurs armes. Le premier se ramasse un coup de poing à la gueule avant de pouvoir attaquer. Le second a à peine d'envoyer un coup qu'Hercules attrapa son bras en cours de mouvement et se met à serrer assez pour que l'on entende un craquement. Le bandit lâche alors sa hache en lâchant un hurlement. Hercule le repousse et il se retrouve au sol en se tenant le bras.

Un troisième type armé d'une lance charge Hercules en pointant son arme devant. Le demi-Dieu esquive d'un mouvement latéral attrape la lance et d'un coup de ¨pulling¨ attire vers vers le bandit qui tenait encore l'arme. Hercules l'agrippe par le collet et lui livre livre quelques gifles à la gueule.

Uh oh. Un quatrième type, armé d'un arc vise, Hercules et tire. Hercules réplique en agrippant le type qu'il tien toujours dans la trajectoire de la flèche... qui finit plantée dans le cul du type. Hercules lâche alors son adversaire qui cherche aussitôt à s'éloigner en titubant tout se tenant l'arrière train à deux mains. Il repère un peu devant au sol une roche de la taille d'un ballon de foot....et il s'en sert comme un ballon de foot contre l'archer qui se préparait pour un nouveau tir. Ce dernier reçoit le projectile à la poitrine. Ce qui l'envoie au sol pour le compte.

Devant la bagarre plutôt mal commencée pour eux, eux autres types un peu plus loin se regardent mutuellement et finissent par faire demi tour et fuir à toute jambes.....suivi par un troisième trottant avec difficulté qui leur crie ¨Hé merde attendez moi.....Ouille!!!¨ tout en se tenant le derrière toujours piqué d'une flèche. Et aussi d'un quatrième se tenant le bras.

Le meneur de la troupe du bateau approche d'Hercules d'un air rassuré.

¨Eh bien j'étais pas sûr s'il fallait emmener avec nous un passager. On a embarqué le bon il faut croire.¨

Hercules : ¨J,ai vu et négocié avec ma part de bandits durant mes voyages et ceux là n'avaient définitivement pas la gueule de l'emploie. Ce ne sont pas des habitués du métier et çà se voit dans leur regard et leur peu de moral.¨

¨C'est la Guerre de ce côté de la Manche tu sais. Les réquisitions et les pillages sont courants. Quand c'est pas les romains qui collectent c'est les hordes Celtes qui prennent aux habitants nourriture et recrues. Les routes de Britania sont surement bondées de paysans et de marchands qui se sont fait prendre tout ce qu'ils avaient et qui sont contraints de s'essayer comme mercenaires ou bandits.¨

¨Bon je crois qu'on devrait continuer non?¨


Et sur ces mots la petite troupe s'apprête à entre dans le village.


Dernière édition par Hercules le Lun 22 Mar - 1:49, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Sircus
Le Sorcier Crapuleux
>> Immortel Méphistophélès
avatar

Masculin
Localisation : Gaule

Votre Personnage
Informations:

MessageSujet: Re: Sur la côte Bretonne   Dim 21 Mar - 23:18

Sircus débarqua sur les côtes bretonnes. Pourquoi était-il ici en ce moment même ? Il ne le savait pas, quelque chose l'avait poussé à venir, son destin devait sûrement commencer par ici. Il recherchait les causes de sa résurrection, trouver la personne ayant effectué ce sort et apprendre à contrôler ce terrible pouvoir. Sircus serait le sorcier le plus puissant que la terre puisse porter et cette perspective réjouissait beaucoup notre sorcier.

Sircus sentait l'air iodé de Britannia, écoutait les mouettes qui piaillaient non loin de lui. Soudain, il entendit les bruits d'une bataille à quelques mètres de sa position : il décida de s'y rendre.

Arrivé près d'une falaise, Sircus regarda les hommes qui se battaient au-dessous de lui avec une certaine plaisance, quel spectacle pour son arrivée ! Son regard se porta sur un homme, d'une assez grande carrure, il avait des habits jaunes et ses cheveux mi-longs qui étaient mouillés. Il vit sans perdre de temps que cet homme n'était pas de cette contrée par sa façon de se battre. Une fois le combat terminé, Sircus marcha à la rencontre de cet homme qui l'intriguait au plus au point.

Il remit sa capuche sur sa tête, prit son bâton de sorcier et marcha en s'appuyant dessus. Il savait qu'il avait l'air d'un sombre personnage ainsi vêtu, mais il aimait donner une mauvaise impression à ses futurs interlocuteurs, allez savoir pourquoi....

Lorsqu'il vit que la route qu'il avait emprunté croisait celle du bataillon de l'homme vu précédemment, Sircus ralentit et attendit de voir l'objet de son attente. Une fois qu'il aperçut cet homme, Sircus se dirigea vers lui et quand il fut à sa hauteur, il lui parla.

- Je vois que tu n'es pas d'ici étranger. Je t'ai vu combattre tout à l'heure, à vrai dire, ton style me fait penser que tu viens de Grèce, je me trompe ?? J'ai beaucoup entendu parler de cette contrée, accepterai-tu de conter ton histoire à un pauvre vieillard ?
Revenir en haut Aller en bas
Hercules
Fils de Zeus
avatar

Masculin

Votre Personnage
Informations:

MessageSujet: Re: Sur la côte Bretonne   Mer 31 Mar - 1:00

Hercule et le reste du petit groupe ont presqu'atteint le village quand ils sont abordés par un autre individu. Ou du moins c'est Herc qui est abordé. L’individu en question est certe beaucoup moins hostile que le brigands amateurs d’un quart d’heure plus tôt mais plus étrange. Tout d’abord il devine sa provenance par son style de combat, comme si les coups de poing et de pied étaient l’apanage des grecs. Puis il lui demande comme çà de lui déballer sa vie sur un coin de sentier.

Habituellement. Le premier réflèxe de queqlu’un confronté à ce genre de type serait de lui dire de se mèler de ses affaire ou tout simplement de l’ignorer.

Herc lui se contente de rétorquer……….

"Si tu veux échanger des rumeurs ou des nouvelles étranger, il y a surement au village un endroit plus propice pour çà"

……….puis Herc continue de marcher vers le village avec le reste du petit groupe qu’il accompagne.
Revenir en haut Aller en bas
Sircus
Le Sorcier Crapuleux
>> Immortel Méphistophélès
avatar

Masculin
Localisation : Gaule

Votre Personnage
Informations:

MessageSujet: Re: Sur la côte Bretonne   Dim 4 Avr - 15:50

Sircus continua de marcher aux cotés de la troupe. Soudain, il remarqua que le visage de cet homme ne lui était pas tout à fait inconnu, mais il ne savait pas où il l'avait vu. Il décida de ne plus y penser, cela lui reviendrait bien tôt ou tard. Néanmoins, Sircus fut déçu de la réponse de son interlocuteur et décida d'insister un peu plus.

- Qui te parle de rumeurs ? Je veux simplement connaître de nouvelles histoires...


Le personnage que jouait Sircus en ce moment-même était celui d'un vieux barde qui était en quête d'une nouvelle histoire palpitante à transcrire.

- Je pensais que les Greques étaient plus chaleureux que ça, tu me déçois énormément. J'aurai pu te faire entrer dans l'histoire étant un héros comme Herc....

Voilà la réponse qu'i attendait ! Cet homme à coté de lui : c'était Hercules. Voilà où il l'avait vu : en Grèce où il défendait un village contre un chef de guerre. Sircus était en position de force face à cet homme, mais il ne savait pas quoi faire de lui malheureusement. Il allait se servir de son rôle afin de l'amener à ce qu'il voulait. Il allait lui raconter l'histoire de la défunte Princesse Guerrière.

- Je vais te conter une histoire : une femme du nom de Xena a été appelé en Chine pour défendre le pays contre un démon. Seulement, celle-ci mourut lors d'une bataille et c'est dans le monde des esprits qu'elle combattit ce démon. Elle réussit à le terrasser, mais décida de rester morte afin de trouver la paix...

Sircus savait parfaitement que Hercules connaissait cette Xena, après toutes les histoires qu'il avait entendu à son propos.

- Seulement maintenant, d'étranges faits se produisent dans ce monde. Certaines personnes reviennent à la vie, es-tu au courant de cela ?
Revenir en haut Aller en bas
Hercules
Fils de Zeus
avatar

Masculin

Votre Personnage
Informations:

MessageSujet: Re: Sur la côte Bretonne   Sam 10 Avr - 15:46

Continuant de marcher vers le village, Herc écoutait bien sûr les dires de l'individu, puis répondit, tout en continuant de regarder devant lui.

J'ai connu Xena, il y a déjà quelques années de celà. Et oui. J'étais au courant de son passage dans l'autre monde. Tu ne m'apprend rien là dessus.

Pour le reste. Disons que l'Histoire j'aimerais mieux l'éviter autant que possible. Et pour ces récits de morts qui reviennent à la vie. J'en ai déjà entedus quelques unes mais ce genre de trucs il faut en prendre et en laisser.


Remarquez bien qu'il semble ignorer qu'il ai mentionné le nom d'Herc..... Enfin presque mentionné.

Et voilà que tout ce beau monde entre au village sous le regard de quelques gamins.

Toujours en s'adressant à l'individu à capuche Herc demende...Sinon. Comment tu t'appelle?

(HRP: Hôlà c'est court. Embarassed )
Revenir en haut Aller en bas
Le Maitre

avatar

Féminin
Humeur : -
Localisation : Partout

MessageSujet: Re: Sur la côte Bretonne   Dim 18 Juil - 18:57

2 mois sans réponse... C'est pas très, très bien cela...

Sircus, je te demanderai de poster dans un délai de 1 semaine.

Si Hercules ne veut plus de son personnage, merci de nous le dire et dans ce cas là, Sircus bouclera son post.

Sinon, je supprime ce sujet.

Le Maitre

--------------------------------------------------------------------
Revenir en haut Aller en bas
Sircus
Le Sorcier Crapuleux
>> Immortel Méphistophélès
avatar

Masculin
Localisation : Gaule

Votre Personnage
Informations:

MessageSujet: Re: Sur la côte Bretonne   Mer 21 Juil - 16:05

[HRPG : Désolé du retard Embarassed]

Sircus voyait que le demi-dieux ne voyait pas de quoi il parlait. Avec tous les voyages qu'il avait entrepris dans le monde depuis la mort de la princesse guerrière, comment avait-il pu ne pas voir ce qu'il se passait ? Sircus commençait vraiment à douter des capacités de Hercules. Depuis la mort de son ami Iolaus, il n'était plus le même : plus sombre, moins adepte à "sauver le monde". Sircus ne voyait plus en lui ce pouvoir dont il avait tellement rêvé et désormais Hercules ne valait plus rien à ses yeux et il n'allait pas s'attarder à rester avec lui...

- Je suis déçu, je pensais qu'un grec aurait plus de compassion pour un pauvre vieillard, à croire que les choses ont changés depuis le temps. Surtout quand celui-ci aidé tant de gens de par le passé, à croire que les héros meurent tous un jour ou l'autre...physiquement, et aussi moralement....

Sircus s'en alla si rapidement qu'il ne savait pas si Hercules l'avait vu partir. En marchant, il essaya de trouver une autre "victime" qui pourrait le renseigner sur la raison de sa résurrection et un détenteur d'un grand pouvoir. La seule qui aurait pu lui être utile, c'était Xena, mais cette-dernière étant morte, elle valait aussi peu qu'Hercules.

Soudain, il pensa à quelque chose...une vieille histoire que lui racontait son grand-père étant petit. Il paraîtrait que, quand un détenteur d'un grand pouvoir mourrait, le pouvoir ne mourrait jamais avec lui, mais se transmettait. Souvent, il se transmettait par les liens du sang et il s'avère que Xena a une fille du nom d'Eve qui parcourait le monde avec un message de paix et d'amour. Il lui fallait la retrouver, et le plus tôt serait le mieux....

Post Suivant
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Sur la côte Bretonne   

Revenir en haut Aller en bas
 
Sur la côte Bretonne
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Chiots de race bretonne
» Breizh horolaj - Horloge bretonne
» Gouel ar Brug : portrait d'une fête bretonne - souscription
» Plage Bretonne " Rosaire"
» Bannière bretonne

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
World of Xena :: Opisthodome :: Salle des Archives :: Archives Saison 1-
Sauter vers: