Portail  AccueilAccueil  FAQFAQ  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Retour au point de départ

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Gabrielle
Barde-Combattante
avatar

Féminin
Humeur : Triste
Localisation : Egypte - Bir Shalatein

Votre Personnage
Informations:

MessageSujet: Retour au point de départ   Lun 13 Sep - 11:45

Spoiler:
 

Personnages inclus :
- Gabrielle, Aphrodite, Marcus Delius et Athéna
***************************************

*POST PRECEDENT*

Retour au point de départ


Bir Shalatein

Un vortex couleur de flamme s'ouvrit en plein milieu de la place du marché de Bir Shalatein. Le vent de cette bouche infernale souffla tout sur son passage : étales, marchands, animaux, fruits, légumes,...
La place du marché qui rayonnait de joie au paravent, était devenu le chaos.

Soudain, le vortex se mit à scintiller.

On entendit alors des cris : ceux de deux femmes.
Et c'est alors qu'on vit deux silhouettes être éjecté du vortex, qui se referma derrière elles.

Le calme revint alors à Bir Shalatein et les villageois les plus curieux vinrent vers l'origine du chaos.

Deux femmes étaient allongées sur le sol, face contre sable.
L'une d'elles se leva avec difficulté et dit :

- J'aurais cru que nous serions arrivé plus doucement.

Elle porta sa main à son dos et à sa tête, et fit craqué quelques os.
Gabrielle, notre barde combattante était en un seul morceau.
Elle regarda autour d'elle et vit plein d'yeux qui l'a scruté d'un air apeuré.

La barde avança vers eux, les mains en avant pour leur faire comprendre que tout aller bien.

- Ne vous inquiétez pas. Tout va bien ! C'est... Euh... Il s'agissait d'un passage que les dieux ont fait pour nous amener jusqu'ici et...


C'est alors que tout le monde soupira et retournèrent à leur occupation.
A croire que se n'était pas la première fois, qu'ils voyaient cela. Étrange...

- Bon j'espère que vous allez bien.

Elle se retourna vers ces amis et...

- Aphrodite ? Mais... Où est Thanatos ?


Gabrielle regarda tout autour d'elle. Elle ne vit pas le visage de Thanatos ou bien même son orgueil qui en aurait pris un coup durant le trajet de retour.

Elle décida quand même de l'appeler :

- THANATOS ? THANATOS ?


Rien... Pas un signe de lui.
En même temps, le dieu de la mort était peut-être rentrer chez lui, son travail avec eux terminer.

--------------------------------------------------------------------
Revenir en haut Aller en bas
Aphrodite
La Déesse de l'Amour
>> Immortelle Seth
avatar

Féminin
Humeur : Revigorée
Localisation : Bir Shalatein

Votre Personnage
Informations:

MessageSujet: Re: Retour au point de départ   Mer 22 Sep - 19:03

La déesse bien qu'elle fut habituée aux voyages spatiaux temporels n'atterrit pas comme une fleur sur la terre ensablée. Bien au contraire, c'est les quatre fers en l'air que la déesse de la beauté et de la grâce foula le sol Egyptien.

C'était encore retour au point de départ. Certes en vie, mais sans pistes pour aider son amie. La déesse se releva avec peine, elle fronça les sourcils et sourie. Oui, elle n'avait pas eu mal lorsqu'elle était tombé. Donc sans souffrances, cela veut dire...

Aphrodite toucha du bout de ses fins doigt sa chevelure blonde, les boucles étaient intactes. Elle jubila d'avance, et dans un geste enfantin claqua des doigts et vit avec bonheur un halo de lumière dorée.

-Oui ! hurla-t-elle

Elle n'eut pas le temps de savourer le retour de ses pouvoirs qu'elle fut interrompue par Gabrielle qui hurlait.

-THANATOS ? THANATOS ? THANATOS?

La déesse de l'amour posa les paumes de ses mains sur ses oreilles et ouvrit la bouche en signe de contestation une fois que les cris de Gabrielle cessèrent, Aphrodite lui dit.

-Pitié mon poussin ! Arrête de hurler pour lui, il préfère rester là-bas, à sa guise.

Aphrodite, se tint devant sa barde et après un moment de réflexion lui dit.

-Gabrielle, on va la chercher ou maintenant Xena ?

--------------------------------------------------------------------
"Déesse de l'amour, c'est du TRAVAIL !"
Revenir en haut Aller en bas
Marcus Delius

avatar


MessageSujet: Re: Retour au point de départ   Lun 4 Oct - 3:47

Pendant ce temps à quelques centaines de miles de là, sur les rives de la Méditéranée pour être plus précis, des enfants à la peau noir jouent sur une plage avec des cailloux.

Et puis l'un d'eux se met à regarder la mer. Les autres le remarque et lui jettent des regards comme pour demander "Qu'est ce qui se passe?". L'enfant en question se contente de lever le bras et pointer vers la mer. Maintenant tous regardent vers la mer et ce qu'ils voient semble les impressioner.

Le plan tourne alors vers la Méditéranée et nous voyons à notre tour une trantaine de carreaux blancs et rouges juste au dessus de l'eau...... Et alors un plan raproché nous donne une bien meilleure vue..

Comme la flotille s'approche d'environ 300 pas de la rive elle chage un peu de direction et se déplace vers l'ouest. Elle vogue ainsi durant environ 20 minutes puis arrive à une large embouchure donnant vers l'intérieur des terres. Les navires l'empruntent deux par deux. après une demi-heure à remonter la grande rivière la flotille arrive en vue d'une cité fotifiée avec de grands quais le long de la rivière. Des douzaines d'hommes en arme s'y trouve déjà. Semblant attendre de pied ferme ce qui va sortir des galères.

Alors que les premiers bâtiments acostent au quai. Des serviteurs se détachent des colonnes de gardes pour aider les occupants des galère avec les cordages et les rampes de descente. Les premiers individus à en descendre sont des légionnaires qui prennent aussitôt position autour de la rampe.

Entre deux groupes des gardes de la ville avance vers les galères un individu vétu d’une toge élaborée et arborant une barbiche tressée au menton. Il s’érrète à vingt de cette galère avec la voile à l’aigle doré alors qu’un individu, qui avec son armure particulière se distingue assez du reste des légionnaires et centurions descend à son tour. L’individu en question est nul autre que Général Marcus Delius. Une fois les deux pied sur le quai Celui ci, accompagné de deux centurions, marche alors vers l’Égyptien ve nu à leur rencontre. Après quelques salutations d’usage Marcus demende.

"Alors tu dois être Amorosis n’est ce pas?"

DEUX SEMAINES PLUS TÖT
LIEU : BRUNDISIUM, ITALIA

Marcus revenant de Rome franchit les portes de la caserne de Brundisium ou lui et sa Légion sont basés. Il apporte avec lui les derniers ordres du Sénat et d’Octavien, Récemment devenue Augustus. Une fois déscendu de son destrier le Général demande au garde venu l’acceulir de convoquer les officiers des centuries dans la salle des conseils avant de se diriger prestement vers la dite pièce. Une fois dans celle-ci Marcus déscèlent les rouleaux des ordres et les survole en attendant les Centurions.

Quelques minutes plus tard, alors que tous ces subalternes sont enfin réunis dans la salle. Marcus entame son topo.

-Messieurs. Qui parmi vous est déjà allé voir le Sphynx et les pyramides?
Devant la question à priori pas rapport la plupart des présents haussent les épaules.

À cela Marcus ajoute.

-Eh bien l’Empereur et le sénat nous envoie en voyage en Égypte….
Et comme pour ajouter du tonus à sa nouvelle le Général lance les rouleaux des ordres sur la table, à la disposition de ses subalternes.

Alors que les Centurions survolent tour à tour les documents Delius commence à expliquer…..

-Depuis La déposition de Cléopâtre et Marc- Antoine la province égyptienne cherche à récupérer et à s’organiser à nouveau. Mais le manque de souverain cause problème. Comme Cléopâtre a littéralement nettoyé la succession en saignant toute sa famille une poignée de prétendants cherchent maintenant à remplir le vide faisant fie du pouvoir Romain. L’Empereur prend maintenant des mesures pour mettre un hôlà aux ambitions des petits roitelets. C’est ici que les gens comme nous intervenons.
Sur ses mots Marcus met sur la table un autre rouleau. Les officiers y jettent également un œil prennent un air étonné. L’un d’eux finit par échapper un……..

-Marcus Delius : Gouverneur d’Égypte ?

-Eh oui. Mais le poste ne m’enchante pas plus qu’il faut.
J’ai fait mes armes dans les régions barbares du nord. Le Nil et le désert Africain n’est pas à première impression mon terrain de prédilection. Mais Augustus préfère que quelqu’un à la loyauté assurée soit en charge du pays des Pharaons quite à ce qu’il ne soit pas vraiment du coin. Par contre mon poste est temporaire ou du moins c’est à espérer. Le temps de trouver un souverain légitime qui ne se mettra pas en tête une image de lui-même marchant triomphalement sur Rome.

Donc Les préparations avec l’Amirauté sont déjà en branle pour venir transporter toute la Légion et sa logistique vers Tanis…..

Pourquoi pas Alexandria s’exclame l’un des Centurions.

Tout simplement parce que la cité n’est pas jugé sécuritaire pour y faire siéger un nouveau gouverneur. Dans le climat actuel Alexandria est secouée par les intrigues entre différents groupes d’intérêt. Tanis, située juste de l’autre côté du Nil, en revanche est gérée par une autorité amicale à Rome. L’actuel Seigneur en place, un certain Amarosis, a eu sa part de mauvais karma avec le couple Cléo/Marc. C’est avec joie qu’il acceuillera les forces qui vont débarqué chez lui. En l’occurance nous. Même à titre temporaire. Nous allons rester à Tanis tant que la situation à Alexandria ne se stabilisera pas. Ce qui risque de ne pas se faire cette année.

Eh bien messieurs. Ne nous reste qu’à aller nous préparer pour le voyage. Force et Honneur….

Les subalternes répondent à l’unisson. Force et Honneur !

RETOUR AU TEMPS PRÉSENT.

"……Oui c’est bien moi. J’ai une chambre déjà à votre disposition Général."

Marcus : "Merci mais ce n’était pas nécessaire. Mes hommes doivent se contenter de peu pour s’installer et montrer l’exemple est essentiel à tout officier. J’ai déjà ma tente et j’suis plus à l’aise avec mes affaires de toute façon."

"Comme vous voudrez Général et encore merci d’être venu."

Sur ces mots Seigneur Aramosis et sa suite retournent dans l’enceinte de la Cité, suivi de ses gardes.

Se tournant vers son officier le plus près Marcus dis…..

"Eh bien. C’est le temps pour la routine habituelle. Trouver un endroit pour bâtir le camp. Il paraît qu’autour de la porte nord serait un lieu idéal. En avant….."

Et c’est ainsi que des galères se mettent à déferler hommes, chevaux et matériaux. Les travaux de fortification vont bientôt commencer. Maintenir une position stratégique n’est pas la plus palpitante des missions mais dans ce pays tout peut arriver n’est ce pas?


Dernière édition par Marcus Delius le Jeu 14 Oct - 11:32, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Gabrielle
Barde-Combattante
avatar

Féminin
Humeur : Triste
Localisation : Egypte - Bir Shalatein

Votre Personnage
Informations:

MessageSujet: Re: Retour au point de départ   Ven 15 Oct - 14:15

Bir Shalatein

-Gabrielle, on va la chercher où maintenant Xena ?

Oui, où chercher maintenant ? A qui demander ? Vers qui se tourner ?

- Aphrodite ! Maintenant, que tu as retrouvé tes pouvoirs, tu n'aurais pas un sort de localisation dans tes poches, par hasard ?

Elle regarda la déesse de l'amour, mais compris tout de suite que son amie ne pouvait rien faire pour elle.

La barde réfléchit un instant, une main tenant son menton, comme si cela l'aidait à se concentrer.
*Un sort... Un pouvoir... Quelqu'un qui devine...*
- Mais oui ! Bien sur !
, fit-elle en se retournant vers Aphrodite. Un oracle ! Il doit bien y en avoir un ici... du moins en rester un.

Et oui ! Y en restait-il encore un en Egypte ?
Avec la mort du couple impérial, la dynastie égyptienne s'était éteinte, et la plus part des oracles des environs ne l'avait pas prédit. Quelle erreur pour eux !
Des fanatiques les avaient pourchassés et massacrés... Cela non plus, ils ne l'avaient pas vu...

Gabrielle décida alors d'aller se renseigner.
- Je reviens ! Cherches de ton coté... Je vais voir dans cette auberge là, si on peut nous renseigner.

L'établissement avait l'air petit, un peu à la manière de l'auberge de Cyrène, la mère de Xena.
Une forte vague d'émotion emplit le guerrière de notre combattante, alors qu'elle ouvrait la porte du lieu.
Petite, mais il y avait beaucoup de monde à l'intérieur.

Gabrielle repéra le propriétaire des lieux et alla à sa rencontre.
Il était grand et tout sec, il n'avait pas de cheveux et sa peau était chocolat.
- Excusez-moi ! Je voudrais savoir s'il y a un oracle dans le coin... Ou quelqu'un qui pourrait deviner les choses ?

Le patron des lieux se retourna vers Gabrielle et d'un air étonné, lui répondit :
- Un oracle ? Ici ? Oh, non ma jolie... Il n'y a plus d'oracle ici, voir même dans toute l'Égypte, depuis la mort de Cléopâtre.

Gabrielle fut déçue. Il faudrait donc qu'elle remonte au moins jusqu'en Grèce pour trouver quelqu'un pour l'aider. Et si Xena était en Égypte... Quelle perte de temps...

- Mais... J'ai entendu un voyageur, la semaine dernière, qui parler d'un homme ayant des pouvoirs de divination... Il habiterait à Tanis, dans le Nord.

La barde remercia l'homme en lui donnant une petite pièce de sa bourse, puis sortit.

Dehors, elle retrouva Aphrodite et lui raconta ce que l'aubergiste lui avait dit :
- Un homme ayant le pouvoir de divination se trouverait à Tanis au Nord du pays. Il pourra surement nous aider à retrouver Xena où qu'elle soit. Tu crois que tu peux nous transporter là-bas ?

--------------------------------------------------------------------
Revenir en haut Aller en bas
Aphrodite
La Déesse de l'Amour
>> Immortelle Seth
avatar

Féminin
Humeur : Revigorée
Localisation : Bir Shalatein

Votre Personnage
Informations:

MessageSujet: Re: Retour au point de départ   Lun 25 Oct - 17:12

- Aphrodite ! Maintenant, que tu as retrouvé tes pouvoirs, tu n'aurais pas un sort de localisation dans tes poches, par hasard ?

Aphrodite eu un sourire désolé et après avoir croisée ses bras sous sa poitrine répondit à son amie qu'elle n'était pas encore une boussole.

Gabrielle lui avait dit de chercher pour voir si un Oracle traînait dans le coin. La déesse n'était pas douée pour demander ce genre de choses au humains, ses contacts avec eux en étaient restées à des choses assez intimes..

Aphrodite marcha dans les rues de Bir Shalatein et posa la question a deux trois passants, aucuns ne lui répondait ou alors pas exactement à la question posée. La déesse commençais à en avoir marre.

-Tous des pervers ces humains ! se dit elle en passant devant un marchant qui la siffla.

Elle décida de retourner devant l'auberge ou Gabrielle venait d'entrer et croisa celle-ci qui lui rapporta le fruit de ses recherches :

- Un homme ayant le pouvoir de divination se trouverait à Tanis au Nord du pays. Il pourra surement nous aider à retrouver Xena où qu'elle soit. Tu crois que tu peux nous transporter là-bas ?

-Tanis ? Tanis? Mais bien sur mon poussin ! On atterrira vers le port, j'ai entendu dire que des romains venaient d'arriver. Voir des beautés d'Occident me rendra toutes mes capacités. Dit -elle avec son plus beau sourire et un clin d'oeil.

Aphrodite savourait d'avance elle adorait sentir l'odeur de l'océan, cela lui rappellait tellement son enfance... Alors qu'elle tendit les bras vers Gabrielle et lui pris les mains pour la téléporter jusqu'à Tanis, en marchant à reculons la déesse de la beauté et de la grâce ne vit pas la peau de banane sur le sol et glissa sur elle.
Aphrodite entraina Gabrielle dans sa chute.

C'était la gaffe à ne pas faire. La déesse venait de se téléporter avec Gabrielle dans une position qui inspirait la mauvaise chute.


**************************************************************

Tanis

La déesse comme elle l'avait prévue ne retomba pas très dignement mais, la chute il faut l'avouer, fut moins douloureuse qu'elle l'avait espérer puisqu'elle tomba dans les bras d'un belle homme. Elle se redressa et se présenta:

-Aphrodite, et vous êtes ?

--------------------------------------------------------------------
"Déesse de l'amour, c'est du TRAVAIL !"
Revenir en haut Aller en bas
Gabrielle
Barde-Combattante
avatar

Féminin
Humeur : Triste
Localisation : Egypte - Bir Shalatein

Votre Personnage
Informations:

MessageSujet: Re: Retour au point de départ   Mer 3 Nov - 16:32

Pourquoi n'est-elle jamais sérieuse ? Pourquoi ne peut-on rien faire de correcte lorsqu'elle est là ?

Gabrielle avait été emmené dans la chute d'Aphrodite, en pleine téléportation.
Elle était, face contre le sol, immobile durant un instant, faisant l'inventaire de ses os.

*Rien de casser on dirait !*

-Aphrodite, et vous êtes ?

La barde entendit la déesse parlait à quelqu'un, elle décida donc de se lever... pas sans difficultés.

Lorsqu'elle vit Aphrodite, cette dernière était dans les bras d'un homme. Mais pas n'importe quel homme, non ! Un soldat ! Un Romain !

C'est alors que Gabrielle regarda autour d'elle. La ville, elle ne lui était pas familière : un bon point pour la déesse, il s'agissait très certainement de Tanis. Les gens autour d'elle : des soldats, des centurion,... que des romains à perte de vu.

- C'est pas vrai, tu nous as fait apparaitre juste devant un fort romain...

En effet, Tanis avait acquis depuis peu un grand et beau fort romain et il avait fallu qu'elles atterrissent juste à ces portes.

- Avé Mesdames ! Je peux euh... vous aider ?, demanda le soldat.

- Non, euh... Oui pourquoi pas... Nous sommes à la recherche d'un homme... Un homme qui a le pouvoir de divination... Cela vous dit quelque chose ?

Gabrielle n'avait finalement pas le temps de se demander si elles pouvaient faire confiance à ce soldat. Autant être brève.

- Un médium ? Voyons voir..., réfléchit l'homme en posant Aphrodite sur ses deux jambes. Vous avez de la chance, mon général a accueilli il y a trois lunes un homme qui voit l'avenir... C'est surement lui que vous recherchez.

Notre barde n'en revenait pas de ces oreilles. Un vrai miracle, un vrai coup de chance... L'homme qu'elle cherchait et qui pourrait lui permettre de mettre la main sur la princesse guerrière, n'était maintenant qu'à quelques mètres d'elle.

*Xena ! Je serais bientôt au près de toi !*

--------------------------------------------------------------------
Revenir en haut Aller en bas
Neverybody

avatar


MessageSujet: Re: Retour au point de départ   Mer 3 Nov - 16:56


Dorphéus, le médium
*******************

Les quelques oracles et médium qui étaient venus s'installer en Égypte ces cinquante dernières années, avaient tous été soit exterminés, soit exiler. La cause ? La mort de Cléopâtre et Marc-Antoine... Ils ne l'avaient pas prédit et avaient laissé le pays sombré.

Par chance notre homme n'avait pas exhibé ces pouvoirs à cette époque. Ainsi, il pouvait vivre paisiblement.

Il y a de cela plusieurs lunes, notre homme eut une vision concernant des aventuriers et des dieux. C'est pour cela qu'il décida de les attendre afin de leur prêter main forte... à Tanis.

Lorsque les romains arrivèrent en ville, sous les ordres du général Marcus Delius, notre medium alla à sa rencontre.

- Je me nomme Dorphéus, je suis médium. J'ai eu une vision de toi ! Tu es en dangers, toi et des aventurières...

C'est comme cela, que notre homme convaincu le général de la garder près de lui. Du moins, jusqu'à ce que ces mystérieuses aventurières n'arrivent.

- Je vois un grand danger plané autour de vous... Vous êtes trois.... Non quatre... Il y a toi, et deux femmes blondes... Et la dernière... je... je ne la vois pas très bien.... Elle est floue...

Il se concentra encore plus. Ces yeux devinrent blanc.

- Vous allez faire face à quelque chose... de... de... très puissant. C'est une ombre aux yeux rouges et derrière lui... Il y a autre chose... d'encore plus puissant.

******

Un matin, Dorphéus se trouvait sous la tente du général romain, afin de lui donner quelques conseils.

Soudain un soldat entra pour porter un message. Il fit le salut romain et parla :

- Avé général ! J'ai rencontré deux femmes devant les portes du fort. Elle sont à la recherche d'un medium... Je crois... enfin... Elles sont blondes, mon général.

Dorphéus ferma les yeux pour ce concentrer et dit enfin :

- Se sont elles ! Oui... Elles sont là... le combat approche !
Revenir en haut Aller en bas
Marcus Delius

avatar


MessageSujet: Re: Retour au point de départ   Jeu 11 Nov - 14:55

La Légion nouvellement arrivée était encore en train de monter le camp quand un individu se prétendant devin vint leur demender asile. Le général étant plutôt sceptique fut d'abbord réticant, ayant déjà eu affaire à des charlatans et tout. Par contre, étant donné le climat actuel dans ce pays, un charlatan y penserait à deux fois avant de prétendre à un quelcomque don divinatoire. Le médium se fut donc accordé le séjour dans le camp jusqu'au prochain bateau qui partirait vers la rive nord.

Donc Marcus et Dorphéus, le médium en question, s'échangeaient quelques banalités quand un soldat vint informer la Général de l'arrivé de deux femmes qui semble t'il Dorphéus attendait.

Alors que Marcus réfléchissait sur la situation le garde précisa l'arrivé plutôt inhabituelle des visiteuses qui était apparues comme çà de nulle part. L'une d'elle....sur un garde de l'entrée.

"Très bien. Faites les entrer dans la cour centrale du camp, sous bonne garde."

Alors que le soldat ressortit de la tente du Général celui se tournant vers Dorphéus ajouta en se levant...

"Bon, allons voir tes deux blondes. On dirait qu'elles ont devinées ton arrivée elles aussi"

Et s'est ainsi que Marcus se retrouve devant les deux femmes en question entourées, comme l'avait demendé le Général, de gardes veillant au moindre de leurs gestes et intentions. Deux blondes effectivement mais la couleur de leurs cheveux était bien la seule chose qu'elles semblaient partager. La première aux cheveux courts semblait avoir beaucoup voyagée et avoir un plein de vécu. Elle contrastait drôlement avec sa copine. Sans entrer dans les détails, celle-ci semblait s'être évadée d'un harem.

Marcus s'adressa donc à l'aventurière et la jouvencelle......

"Eh bien je suis Marcus Délius. Général de cette Légion et Gouverneur d'Égypte attitré par César Augustus. Il semble que vous voulez consulter désesperémant un oracle au point de sauter au cou de mes hommes. Puis je connaitre vos noms?"
Revenir en haut Aller en bas
Athena

avatar

Féminin
Humeur : calme
Localisation : Egypte

Votre Personnage
Informations:

MessageSujet: Re: Retour au point de départ   Ven 12 Nov - 22:26

Une femme rousse se réveilla dans le désert elle se demanda où elle était. Elle tourna la tête plusieurs fois, elle ne parut pas affolée juste un peu déboussolée mais reprit très vite son calme.

- Bon trois choses sont sur. La première c'est que j'étais morte, la seconde c'est que je ne suis pas en Grèce et la troisième c'est que Xena nous a tous détruis et que grâce à ça, elle a tout mon respect et mon appuie.

La femme rousse ferma les yeux.

- Bizarre je ne suis pas en Grèce et je sens la présence d'une de mes sœurs.....Aphrodite.

La déesse se téléporta et se retrouva devant un campement. Un soldat l'arrêta.

[b]- Halte plus un geste qui êtes-vous ? Que voulez-vous ?

- Je suis Athéna déesse de la stratégie guerrière et de la sagesse, et je veux parler a ton chef !

- C'est ça et moi je suis Apollon !

- Tu ne lui ressembles pas.

- Je vais....


La déesse projeta le soldat qui s'avança vers elle à quelques mètres.

- Tu vas faire quoi ?

Tous s'écartèrent.

-Mène moi à ton général !

De peur de se retrouver comme leur ami, ils la conduisirent jusqu'à la tente du général Marcus Delius. Ils arrivèrent devant une tente, un soldat entra avant elle, une fois à l'intérieur un homme leur tourner le dos visiblement occuper à parler.

- Général cette femme veut vous parlez.

Il se retourna et laisse voir à qui il parlait.

-Tient Aphrodite, Gabrielle comment allez-vous ? Je vous ai manqué ?
Revenir en haut Aller en bas
Aphrodite
La Déesse de l'Amour
>> Immortelle Seth
avatar

Féminin
Humeur : Revigorée
Localisation : Bir Shalatein

Votre Personnage
Informations:

MessageSujet: Re: Retour au point de départ   Dim 14 Nov - 17:51

Aphrodite se laissa poser à terre et sourit à Gabrielle qui n'avait pas l'air ravie. La déesse était contente d'avoir réussi à se téléporter jusqu’à Tanis sans trop de dégâts.

Elle se tourna vers Gabrielle et lui chuchota:

-Tu peux te détendre maintenant qu'on à trouver notre médium. Sourit de temps en temps, ça réchaufferas mon coeur.

La déesse et son amie arrivèrent dans un camp de romains l'ordre était maître mot en ces lieux.

Le général les accueillit, un grand homme brun à l'allure carré et au visage assez beau. Mais celui-ci n'avait pas l'air d'apprécier la tenue et la posture de la déesse de l'amour.


Aphrodite jeta un regard noir au général. Bien que d'habitude, l'uniforme des haut gradés la tenait en émoi, la façon dont celui-ci la jugeais atteint son orgueil.
Elle n'eut le temps de répondre à sa question qu'une voix familière se fit entendre proche d'elle.

La déesse se tourna et vit Athena. Elle écarquilla les yeux, se les frotta et replongea son regard dans celui de sa soeur aînée.

-ATHENA ? Comment ? Toi ici ?

Aphrodite sentit que Gabrielle n'était pas bien, elle la regarda en se souvenant de ce qui c'était passé lors de leur dernière rencontre. La déesse posa une main dans les cheveux de son amie et de l'autre et lui serra une des siennes. Elle sentait que quelques choses ne tournait pas rond ici.

La déesse se pencha et murmura à l'oreille de son amie.

- Ne gaspille pas ta chance de retrouver ton âme soeur ma chérie. Même Athena ne pourrais l'empêcher, mais il faut faire bonne impression à ce rejeton de général et se battre avec elle, ne serait pas favorable...


--------------------------------------------------------------------
"Déesse de l'amour, c'est du TRAVAIL !"
Revenir en haut Aller en bas
Gabrielle
Barde-Combattante
avatar

Féminin
Humeur : Triste
Localisation : Egypte - Bir Shalatein

Votre Personnage
Informations:

MessageSujet: Re: Retour au point de départ   Dim 14 Nov - 18:16

Gabrielle et Aphrodite furent conduites par un groupe de soldat romain, jusqu'à la cour centrale du campement - en face d'elles se trouvait une très grande tente.

Un homme brun en armure en sortit suivit d'un homme beaucoup moins bien habillé.

"Eh bien je suis Marcus Délius. Général de cette Légion et Gouverneur d'Égypte attitré par César Augustus. Il semble que vous voulez consulter désespérément un oracle au point de sauter au cou de mes hommes. Puis je connaitre vos noms?"

La barde allait laisser répondre Aphrodite quand soudain un soldat arriva :

- Général cette femme veut vous parlez.

Ce dernier s'écarta et laissa voir une femme :

-Tient Aphrodite, Gabrielle comment allez-vous ? Je vous ai manqué ?

Athèna... Si elle était revenu à la vie alors tous les autres dieux que Xena avait tué devait l'être aussi.
Le monde autour de Gabrielle s'assombrit. Un bourdonnement résonna dans ces oreilles. Des souvenirs lui revient en mémoire et les battements de son cœur furent plus rapides.

La barde allait réagir assez violemment quand Aphrodite, avec des gestes amicaux, lui chuchota à l'oreille :

- Ne gaspille pas ta chance de retrouver ton âme-sœur ma chérie. Même Athena ne pourrais l'empêcher, mais il faut faire bonne impression à ce rejeton de général et se battre avec elle, ne serait pas favorable...

La déesse de l'amour marquait un point. Un bagarre dans un campement sous les yeux de ce général ne lui faciliterait pas la tâche.
Gabrielle regarda un instant Aphrodite, lui sourit et scruta tour à tour les trois autres personnes présentes sur les lieux. Elle leur sourit à leur tour et dit :

- Général, merci de nous accorder une audience. Je suis Gabrielle de Potédaïa, voici Aphrodite la déesse de l'amour, et... Voici Athena, la déesse de la stratégie guerrière, qui... on dirait nous a retrouver ici par un pur hasard...

Elle regarda la déesse en question des pieds à la tête, essayant de distinguer la moindre pensé négative. Mais rien à première vue... Elle poursuiva :

- Comme vous l'avez dit nous sommes à la recherche d'un oracle... ou plus tôt un médium... On nous a dit qu'il était avec vous. Nous avons besoin de lui pour retrouver une amie perdue.

--------------------------------------------------------------------
Revenir en haut Aller en bas
Neverybody

avatar


MessageSujet: Re: Retour au point de départ   Ven 19 Nov - 13:33


Dorphéus, le médium
*******************

Le moment était enfin arrivé. Les trois femmes étaient là, avec le général Marcus Delius. Le dangers approchait à grande vitesse, Dorphéus pouvait le sentir arriver.

Les deux blondes avaient un but précis, retrouver leur amie perdu, mais la troisième... Son but était encore obscur au médium... Flou.... Comme dans ces rêves.

Dorphéus regarda la jeune femme du nom de Gabrielle. Lorsqu'elle parlait de son amie, une telle tristesse s'emparait qu'on ne pouvait que la ressentir. Elle semblait faible à première vue, mais son coeur... Son coeur était puissant.
Il fit quelques pas, afin de se retrouver face à face avec elle, et pris les mains de cette dernière entre les siennes.

- Je suis l'homme que tu cherches. Dorphéus. Je ressens ta peine et la comprends. Sache que je peux t'aider, j'en ai le pouvoir.

Le médium tourna la tête vers l'autre blonde : la déesse de l'Amour, Aphrodite.

- Sache qu'une menace plane autour de ton amie Gabrielle. Déesse ! Tu dois la protéger, tu as ce devoir...

Puis il lâcha les mains de la barde, et fit face à Athèna :

- Ton passé est sombre, et emplit d'une mort... Ta but m'est encore flou... Mais sache une chose : ils te pardonneront...

Dorphéus s'écarta des trois femmes et ferma les yeux en plaçant ces mains devant lui à l'horizontal.
Il inspira et expira bruyamment. Des mots inaudibles commencèrent à sortir de sa bouche, personne ne pouvaient les comprendre.

Soudain, il ouvrit ces paupières.

- Je ne peux pas vous aider... pas ici. Il y a trop d'ondes, trop de personnes se trouvent dans ce camps. Il me faut un endroit plus calme, sans personne.

Il se retourna vers le général et attendit une réponse.
Revenir en haut Aller en bas
Marcus Delius

avatar


MessageSujet: Re: Retour au point de départ   Sam 20 Nov - 4:58

Marcus écoute les explications de la prénommée Gabrielle, quelque peu dérangées par l'arrivée très peu subtile d'une autre femme se prétendant Athéna, déèse de la strétégie guérrière. Déjà d'avoir dans le camp une fille se prénommant Aphrodite à de quoi faire lever le sourcil du Général, se déclarer déesse de la stratégie en arrivant en trombe comme une mégère au beau millieu d'un camp bondé de soldats est non seulement pas une stratégie des plus brillantes mais c'est particulièrement risible. Marcus se retint d'ailleurs pour ne pas en rire.

Le Général allait répondre à Gabrielle mais Dorpheus, qui visiblement les connaisait et les attendait, le prit de vitesse alors qu'il se mit à faire au trio quelques phrases mystifiantes.

Et comme il concluait qu'il ne pourrait pas les aider davantage à moins de se trouver dans un endroit calme et désert celui ci se tourne vers Marcus. De toute évidence il attend de savoir son opinion.

Se grattant un peu le menton Marcus finit par répliquer...

"Bon, déjà devoir assurer ta protection dans l'enceinte du camp est un défi tu comprend surement qu'en sortant du camp tu t'expose à un risque. De plus si les deux femmes là sont vraiment des déèsses Olympiennes alors tout le panthéon Égyptien est sans doute déjà au courant de ce qui se passe ici."

Le Général songe encore un peu.

"Si tu tiens absolument à continuer ton aubole dans un endroit tranquille je ne peux que te suggérer la crique là bas, juste sur les rives de la rivière l'endroit est paisible mais on pourra quand même vous voir du camp. Et pour plus de discrétion je suggère d'attendre la nuit..."

..................
Revenir en haut Aller en bas
Neverybody

avatar


MessageSujet: Re: Retour au point de départ   Ven 26 Nov - 13:41

Spoiler:
 


Dorphéus, le médium
*******************
"Si tu tiens absolument à continuer ton obole dans un endroit tranquille je ne peux que te suggérer la crique là bas, juste sur les rives de la rivière l'endroit est paisible mais on pourra quand même vous voir du camp. Et pour plus de discrétion je suggère d'attendre la nuit..."

Dorphéus inclina la tête afin de valider la décision du général.
Tout cela se fera alors cette nuit, sur le rives d'un des bras du Nil.
****

La nuit était tombée, le camp romain commencer à devenir de plus en plus calme. Les soldats qui n'étaient pas de garde, s'endormaient sous leurs tentes.

Le groupe se trouvait sur la rive. Seul quelques rayons lunaires éclairaient les environs. Il n'y avait vraiment personne ici.

Dorphéus se tourna vers les trois femmes et l'homme en armure, et leur dit :

- Oui, vous aviez raison Général. Ici c'est bien mieux... Je vais pouvoir me... concentrer !

Un sourire commença à se dessiner sur son visage. D'abord petit, celui-ci devint soudain étrange. Même machiavélique !
Mais que se passait-il donc ?

Sous les yeux du groupe, Dorphéus s'esclaffa de plus en plus fort :

- Ah ! Ah ah ah ! Comment pouvez-vous être aussi stupide ? Gabrielle !, fit-il en la regardant droit dans les yeux. L'amour te rend tellement aveugle. Et le pire, c'est que tout le monde te suit... par amour ou par amitié, par culpabilité ou par devoir...

En disant cela, il avait regardé chacune des personnes présentes : Aphrodite, Athéna et enfin Marcus.

- Si vous êtes assez intelligent ou que par bonheur votre esprit soit vif, vous avez compris que je ne suis pas celui que je prétends être depuis plusieurs lunes...

Il ricana de plus belle, quand tout à coup, il se tut.
Dorphéus se plia en dos et se tordit dans tous les sens, comme s'il avait mal quelque part. Mais il cria pas de douleur...
Il porta l'une de ces mains à son capuchon, qui lui couvrait la tête et le tira en arrière comme le reste de son manteau.

Une lumière empêcha à quiconque de voir pendant une fraction de seconde, puis disparu pour laisser place à une chose...

A première vue humaine... mais dans ces yeux, on pouvait ressentir un mal... Une très grand mal... Le Chaos !


Seth, le dieu du Chaos
*******************
Il portait une simple toge blanche, et quelques morceaux d'une armure volée ici et là à plusieurs seigneurs de guerre. Dans sa main, il arborait fièrement une longue faux dotée de son emblème divin. Et sur sa tête... Une casque représentant une créature inconnu. Une sorte de chien, de chacal,... Un animal étrange et mystique.
Ainsi était le dieu égyptien du Chaos, ainsi était Seth !

- Je suis Seth, pour ceux ou celles qui ne n'avait pas reconnu, et... Je vais vu exterminer jusqu'au dernier. Car tel est ma mission !

Sur ces derniers mots, il se jeta faux en avant sur le groupe de quatre.
Revenir en haut Aller en bas
Athena

avatar

Féminin
Humeur : calme
Localisation : Egypte

Votre Personnage
Informations:

MessageSujet: Re: Retour au point de départ   Ven 26 Nov - 21:51

Il portait une simple toge blanche, et quelques morceaux d'une armure volée ici et là à plusieurs seigneurs de guerre. Dans sa main, il arborait fièrement une longue faux dotée de son emblème divin. Et sur sa tête... Une casque représentant une créature inconnu. Une sorte de chien, de chacal,... Un animal étrange et mystique.
Ainsi était le dieu égyptien du Chaos, ainsi était Seth !

- Je suis Seth, pour ceux ou celles qui ne n'avait pas reconnu, et... Je vais vu exterminer jusqu'au dernier. Car tel est ma mission !

Sur ces derniers mots, il se jeta faux en avant sur le groupe de quatre.

---------------------------------------

Voyant ça Athéna les téléporta . En plein désert ,elle avait l'air soucieuse .La déesse détailla chacune des personnes présente et s'éternisa sur Aphrodite et dit :

-si c'est vraiment Seth alors le danger est plus grave que je le pensais.

Athéna se retourna vers Gabrielle
- Gabrielle il faut que je te dise je suis ici pour t'aider et non pour te faire la guerre ou te tuer comme tu l'a pensé,ma"mort" appris des choses et fait en comprendre d'autre et je dois avouer que je dois avouer que je t'admire de continuer à croire après tous se que tu a vécu et j'espère qu'il avait raison et que vous me pardonnerez avec Xena .

Puis se tournant vers Aphrodite

-Dis-moi tu sais réfléchir maintenant c'est nouveau blondie je n'arrive pas à y croire .C'est bien continue tu vas peut-être a quelque chose dans les limites du possible pour toi Blondie


Dernière édition par Athena le Sam 27 Nov - 22:51, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Le Maitre

avatar

Féminin
Humeur : -
Localisation : Partout

MessageSujet: Re: Retour au point de départ   Dim 28 Nov - 5:45

[Athéna ! Je suis quelque peu énervé là maintenant, tout de suite, donc cette remarque est la dernière :

Premièrement, il y a une raison pour laquelle Mr. NeveryBody est là ! En l'occurrence, ce sujet est crucial pour l'avènement de la saison 2 et donc ce que dit et fait Mr. NeveryBody est très important et à suivre !

Deuxièmement, tu ne peux pas faire déplacer tout le monde comme cela, sans que tu n'en ai discuter avec les autres joueurs (par MP par exemple).

Et troisièmement, (même si cela est un peu dur) les joueurs feront comme si tu n'avais pas écrit le message ci-dessus et continuerons de RP. Tu pourras poster après eux, si et seulement si tu intègres bien ce que je viens de dire !]





--------------------------------------------------------------------
Revenir en haut Aller en bas
Marcus Delius

avatar


MessageSujet: Re: Retour au point de départ   Dim 28 Nov - 8:08

La transformation du soi-disant devin ne surprenait pas Marcus outre mesure. Après tout, celà confirmait ce qu'il a dit plus tôt au camp quant au panthéon Égyptien.

Marcus eut juste le temps de tirer son glaive alors que Seth bondit vers son groupe...mais vers lui en particulier. Peut être qu'il considère le Général comme étant l'individu le plus dangereux dans le groupe.

Donc Seth attaque Marcus de son Kopesh mais le général a vu des attaques plus rapides et plus fines que celà et esquive sans problème. Il réplique aussitôt d'un piqué du glaive que Seth bloque néammoins efficacement de son arme. Marcus, avec son autre main encore libre, lance alors un solide coup de poing à la figure du Dieu du Chaos....Coup assez solide pour le faire reculer.

Maintenant la demande de l'ancien Dorpheus faisit du sens. Éloigner le groupe du camp question de l'éliminer sans problème mais celui-ci avait déjà omis le fait qu'ils sont encore à portée de vue du camp Romain et les sentinelles, à l'affut du moindre mouvement suspect réagissent en conséquence.

C'est alors que pendant que Seth reprend son équilibre pour attaquer de nouveau le son du cor de la Légion se fait entendre du camp. Dans quelques instants une cohorte allait arriver sur la crique et "so much" pour le plan de Seth.

.....................
Revenir en haut Aller en bas
Gabrielle
Barde-Combattante
avatar

Féminin
Humeur : Triste
Localisation : Egypte - Bir Shalatein

Votre Personnage
Informations:

MessageSujet: Re: Retour au point de départ   Dim 28 Nov - 8:32

Gabrielle n'en croyait pas ces yeux. L'homme avec qui elle avait parlé durant la journée n'était celui qu'il prétendait être !
Comment avait-elle put se faire avoir ? Est-ce que tout cela avait été orchestré depuis le début ? Depuis leur retour de la Limbe de l'Oubli ? Depuis la taverne ?

Probablement !

*Comment j'ai fait pour ne pas le voir arriver ! Xena l'aurait sentit...*

Elle vit alors le dieu, Seth, prendre sa faux des deux mains et foncer sur eux.
Au dernier moment, le divin décida d'attaquer le Général romain. La barde soupira mentalement, elle n'était pas prête à la bagarre, elle était déconcentrée.

Le romain se battit vaillamment et bloqua les attaques du dieu, jusqu'à même le repousser en le sonnant quelques secondes. Un dieu, oui, mais les dieux ne sont parfois pas moins fait d'une enveloppe charnelle.

Le son d'un cor se fit entendre au loin. Les soldats resté au campement, avait dut apercevoir que leur supérieur était en dangers.

Le groupe pourrait sortir de cette bataille sein et sauf...
Enfin c'est ce que Gabrielle espérait.

Elle dégaina ces saïs, poussa un cri de colère et fonça droit sur le dieu du Chaos.
La barde combattante lui donna un ou deux coups bien placés mais fut très vite propulsée en arrière par un grand coup de faux divin.

Gabrielle était sonnée et laissa tomber au sol, un mètre d'elle, l'une de ces armes.

--------------------------------------------------------------------
Revenir en haut Aller en bas
Aphrodite
La Déesse de l'Amour
>> Immortelle Seth
avatar

Féminin
Humeur : Revigorée
Localisation : Bir Shalatein

Votre Personnage
Informations:

MessageSujet: Re: Retour au point de départ   Dim 28 Nov - 11:30

-GABRIELLE ! hurla Aphrodite désemparée.

La déesse se pencha vers son amie, mis un bras sous sa nuque et pris sa main dans la sienne. Elle ne savait quoi faire. Comme le monde avait changé depuis le destruction des Olympiens.

La déesse de l'amour leva le visage baigné de larmes envers le soldat, et d'une voix calme lui dit.

-Tu a bien combattu Romain. Ne gaspille pas ta vie pour une cause qui te seras vaine, tu est surement le meilleur combattant de toute la Rome, mais c'est un dieu à qui tu a affaire. Et, seule les dieux peuvent tuer d'autre dieux.

Aphrodite pencha son visage vers son amie, elle lui murmura des paroles d'amour, elle sentait son coeur battre, tout n'était pas perdu. La déesse renifla et la tête toujours penché demanda à Seth.

-C'est moi qui doit tu tuer n'est-ce pas ? Comme tu me la fais remarquer plus tôt... Je dois sauver, celle qui est tout pour moi. Tu sais très bien ce qu'il va advenir de moi...

Elle posa Gabrielle à terre, se pencha sur lèvres et l'embrassa, dans un baiser d'adieu.

La déesse se re-leva, le regard voilé, elle mis les mains en avant et dans un rictus de colère elle envoya au dieu nombres de boules enflammés qui ne le touchèrent pas.
Aphrodite, regarda au sol, et vit près d'elle un des sais de Gabrielle. Elle se déchaussa, pris l'arme et bondit sur le dieu.
Des deux mains elle le lui enfonça au plus profond de son coeur...

La déesse, lachâ l'arme et se tourna vers le général.

-N'oubli jamais ce que tu vient de voir... Ne lui dit jamais pour que c'est pour elle que j'ai fait ça.

--------------------------------------------------------------------
"Déesse de l'amour, c'est du TRAVAIL !"
Revenir en haut Aller en bas
Neverybody

avatar


MessageSujet: Re: Retour au point de départ   Lun 29 Nov - 18:04

Spoiler:
 


Seth, le dieu du Chaos
*******************

Beaucoup d'attaques avaient été menées contre le dieu du Chaos égyptien, mais aucune ne pouvait lui être mortel.

Il avait tout prévu : une première attaque, ces échecs, ces réussites,... Tout cela été planifié !

Seth sourit lorsqu'Aphrodite lui dit :

- C'est moi qui dois te tuer, n'est-ce pas ? Comme tu me la fais remarquer plus tôt... Je dois sauver, celle qui est tout pour moi. Tu sais très bien ce qu'il va advenir de moi...

Il sourit de plus belle. Un sourire démoniaque.

Le dieu maléfique esquiva les quelques boules de feu que la déesse de l'amour lui envoya.

*Depuis quand, une déesse de l'amour peut envoyer ce genre d'attaque ?*

Puis soudain, la déesse enleva ces chaussures et pris l'arme de la blonde au sol. Le dieu haussa un sourcil interrogateur.
Mais il fut dans cet état que durant une fraction de seconde car la grande blonde divine courut vers lui et de ces deux main, enfonça bien profond dans le cœur de Seth, le saïs.

- Aaaaaaaaaaahhhhhhhhhhhhhh !

Le cri de douleur du dieu déchira le ciel sombre de la nuit, puis ce dernier tomba au sol.
Le dieu était encore vivant, du moins il l'était encore durant quelques secondes, qui lui sembla plus que l'éternité.

*Mon fils... Ounech... Je vais bientôt... te rejoindre ! Nous allons vivre !*

Dans sa brune lointaine, Seth entendit Aphrodite dire au général :

-N'oublie jamais ce que tu vient de voir... Ne lui dit jamais que c'est pour elle que j'ai fait ça.

C'est alors que le dieu obscur expira une dernière fois.
Ce qui s'en suivit fut des plus étranges.

Un éclair déchira les cieux et atteignit Seth ainsi qu'Aphrodite. Une lumière étincelante fit son apparition pendant un court instant, et lorsqu'elle disparu, il n'y avait ni trace de Seth, ni trace d'Aphrodite.

Que leur avait-il arrivé ?
Revenir en haut Aller en bas
Marcus Delius

avatar


MessageSujet: Re: Retour au point de départ   Mar 30 Nov - 8:26

Marcus repoussa Setrh avec succès mais l'aventurière nommée Gabrielle ne fut pas à la hauteur et est assomée par le dieu du Chaos rapidement. La suite par contre avait de quoi décoiffer un gaulois. L'autre blonde, la jouvencelle comme Marcus l'imagina plus tôt, Tenu tête à Seth du haut de ses trois pâs. Lui lancea des boules de feu qui ne présentaient aucun défi pour l'adversaire. Était t'elle une magicienne?

Et alors qu'elle fit son petit discours il ne fait pratiquement plus de doute que la "Jouvencelle- magicienne" était réellement Vénus(1). En la voyant prendre d'assaut le Dieu malveillant avec l'arme achappée par Gabrielle il eut le reflèxe de la retenir mais celle-ci volait littéralement vers Seth, lui plantant l'arme dans les entrailles. Un cri sinistre sorti de la bouche de Seth. Puis ce fut l'éclair aveuglant.

Durant le deux secondes ou il fut temporairement aveuglé par l'éclair le Général remarqua le silence. Pas de cri, ni son de bagare. Et quand il recouvrit la vue il se rendi bien compte qu'il était maintenant seul dans la crique.......Enfin, le seul debout et conscient. Marcus chercha alors l'aventurière qu'il retrouve toujours incosciante.

Il court alors vers la rive du fleuve juste à côté, enlève sa cape d'officier et la trempe dans les eaux. Puis il revient vers Gab et lui passe un bout de la cape mouillée au visage.

Des torches allumées aprochient et peu après les silhouettes de légionaires en armes étaient perceptibles.

"Général?" dit le décurion en charge du groupe, "Ou sont le devin et la jolie?"

Sans détourner son regard de Gab Delius répondit. "Ils sont parti. Disparus. Dans un autre monde. Qui sait? J'crois que tu devrais dire à un soigneur au camp de se réveiller. Ses soins vont vite servir."

Le Général prit alors Gab dans ses bras et retourna avec le reste de la cohorte vers le camps.....

...........

(1- Vénus est le nom Romain d'Aphrodite. Fait sans doute déjà connu sur ce forum j'en suis sûr mais des fois..... Wink )
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Retour au point de départ   

Revenir en haut Aller en bas
 
Retour au point de départ
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [TUTO] Retour au point zéro - Liste des roms d'origine
» Diamond - IGO 8.3, Et GPS Introuvable.
» [résolu] wifi routeur taxé par orange
» Vendredi 13 part 8: L'ultime retour
» Le Point De Non Retour

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
World of Xena :: Le Monde Connu [RPG] :: Monde Occidental :: L'Empire Romain :: Egypte-
Sauter vers: