Portail  AccueilAccueil  FAQFAQ  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Nouveau départ... [Bir Shalatein]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Gabrielle
Barde-Combattante
avatar

Féminin
Humeur : Triste
Localisation : Egypte - Bir Shalatein

Votre Personnage
Informations:

MessageSujet: Nouveau départ... [Bir Shalatein]   Dim 10 Jan - 19:08

[Gabrielle, Aphrodite et Thanatos]
****************************


Combats, voyages, rencontres,...
Voilà le quotidien de Gabrielle depuis son retour du Japon... Depuis la mort de son âme-sœur...

Après ces péripéties dans le monde, notre barde combattante retourna en Égypte. Là où, peut-être, Xena serait...

Elle arriva dans la ville portuaire de Bir Shalatein. Une ville réputait dans toute l'Égypte pour son marché maritime.

Elle descendit du bateau.

*Enfin la terre ferme !*
, pensa notre Gabrielle.

Elle vit le marché aux poissons : des couleurs, des odeurs, plus ou moins supportables, des gens,...
Un vide l'envahie... Le manque de Xena...

*Tu me manques !*

Mais elle se ressaisit. Se n'était pas le moment de sombrer dans la tristesse.
Elle s'engouffra dans le marché, regarda les étales, écouta les crieurs.
Gabrielle prit une ruelle sur sa gauche en pénétra dans la ville.
Les maisons n'étaient pas très hautes mais assez pour qu'on ne puisse pas savoir ce qui se passait sur les terrasses des toits.

Elles continua de marcher, de déambuler ici et là dans l'espoir qu'à un croisement, Xena se trouve face à elle...

Mais rien... Toujours rien... Elle était peut-être finalement bien partie pour toujours...

Un bruit arriva à ces oreilles. Un crie... Une voix connue...
Elle commença à courir en direction des cries qui se faisaient de plus en plus près.

Dans une petite ruelle, deux hommes masqués s'en prenaient à une femme : il essayait de la voler.
Qui était-elle ? Elle était sur d'avoir reconnu cette voix...
Soudain l'un des hommes se décala, et notre barde put découvrir le visage de la victime...

- Aphrodite ? Fit Gabrielle étonnée.

Les trois personnes se retournèrent.

--------------------------------------------------------------------


Dernière édition par Gabrielle le Mar 2 Fév - 0:49, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Aphrodite
La Déesse de l'Amour
>> Immortelle Seth
avatar

Féminin
Humeur : Revigorée
Localisation : Bir Shalatein

Votre Personnage
Informations:

MessageSujet: Re: Nouveau départ... [Bir Shalatein]   Mer 13 Jan - 12:10

Depuis la mort de Xena, Aphrodite n'avait plus vraiment le gout de procurer l'amour autour d'elle.
Elle était malheureuse, malheureuse d'avoir perdue une amie, malheureuse qu'une autre femme souffre de cette perte...

La déesse ne pouvait se résigner à laisser sa fidèle amie sombrer tandis qu'elle pouvait peux-être l'aider.

Cupidon était le seul qui voyait qu'Aphrodite avait une idée en tête, il lui promis alors de s'occuper tant bien que mal de l'amour des humains, mais il lui fit promettre de ne pas revenir sur le mont Olympe avant d'avoir fais tout ce qu'il fallait pour aller mieux.

Aphrodite le remercia et partit pour l'Egypte ou elle avait entendu dire qu'une jeune femme "à l'aide de son chakram, délivrer la Terre de ses malfrats"

Aphrodite arriva à Bir Shalatein, un village portuaire d'Egypte. La déesse devrait passé par le temple pour signaler a Isis et Osiris qu'elle restait sur leur territoire un moment, mais elle était pressé.

Elle réussit sans bien mal à avoir quelques informations sur la jeune barde...

*Gabrielle* pensa-t-elle.

Aphrodite se dirigea dans une avenue de Bir Shalatein lorsqu'elle rencontra un couple qui se disputa, Aphrodite sentait que leur amour n'était plus aussi fort qu'autrefois, elle regardas a droite et a gauche avant de rectifier ça...
Mais la déesse avait totalement oublié les dieux Égyptiens, lorsqu'ils se rendirent comptent de la présence d'Aphrodite ils envoya deux hommes à sa poursuite.

La déesse était en mauvaise posture, elle hurla, lorsqu'une voix qu'elle connaissait l'interpella, elle se retourna,surprise, ainsi que les deux hommes.

C'était Gabrielle... La déesse profita de ce moment d'inattention pour s'éclipser.

Elle attendit que les deux hommes partit avant de refaire surface vers la jeune Barde...

A peine fut-elle vers Gabrielle, qu'elle l'enlaça, une embrassade qui voulait tout dire...

-Je suis tellement désolée lui murmura-t-elle.

--------------------------------------------------------------------
"Déesse de l'amour, c'est du TRAVAIL !"


Dernière édition par Aphrodite le Sam 16 Jan - 12:06, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Gabrielle
Barde-Combattante
avatar

Féminin
Humeur : Triste
Localisation : Egypte - Bir Shalatein

Votre Personnage
Informations:

MessageSujet: Re: Nouveau départ... [Bir Shalatein]   Sam 16 Jan - 11:07

Aphrodite... La déesse de l'Amour... de l'Amour...

Elle s'était jeté dans les bras de Gabrielle sans que cette dernière ne puisse anticiper la chose.

La tête de la barde voulait que cette étreinte se termine, mais son corps et son cœur ne le désirait pas le moins du monde.

- Aphrodite, je..., commença Gabrielle, juste avant qu'un torrent de larmes ne s'abatte sur ses joues.

Notre petite blonde pleurait maintenant... Toutes les larmes de son corps...
Jamais, même après la mort de Perdicas, elle n'avait pleuré à ce point.

Elle essaya d'aligner quelques mots :
- Je suis désolé... de pleurer comme cela...

La déesse de l'amour ne répondit pas mais serra Gabrielle encore plus fort, pour lui montrer sa compassion.

Après quelques minutes, Gabrielle se calma et se libéra de l'étreinte protectrice de la déesse.
Elle regarda Aphrodite avec des yeux rouges et lui demanda :

- Que fais-tu ici ? Et qui étaient ces deux hommes qui t'agressaient ?
Revenir en haut Aller en bas
Aphrodite
La Déesse de l'Amour
>> Immortelle Seth
avatar

Féminin
Humeur : Revigorée
Localisation : Bir Shalatein

Votre Personnage
Informations:

MessageSujet: Re: Nouveau départ... [Bir Shalatein]   Sam 16 Jan - 23:54

-Ah... Euh... Tu me connais ma chérie, tu sais comme je suis! dit-elle comme pour se justifier. En arrivant ici j'ai vue un couple qui se disputais, ça m'a fendu de les voir comme ça, alors j'ai voulus les aider en leur donnant un petit coup de pouce divin. Mais alors que pour une fois, j'avais fais une bonne action, les dieux Égyptiens ont mis à ma poursuite leurs deux sbires, ils doivent encore croire que je veux leur "voler" leur croyants...

Aphrodite avait le cœur brisé de voir son amie dans cet état.
Elle ressentait la peine de Gabrielle, elle ressentait son cri de chagrin. Elle ne souhaitais à personne ce que vis la jeune barde en ce moment.

Lorsque des larmes perlèrent sur le joue de Gabrielle, Aphrodite les essuya du bout des doigts.

La déesse s'installa sur un muret, elle regarda de pars et d'autres de la ruelle, personne. Elle tapota le muret faisant signe à Gabrielle de la rejoindre.

Avant qu'elle se décide la déesse lui expliqua la raison de sa venue ici.

- Je suis la pour t'aider à aller mieux. Car depuis la...disparition de la princesse guerrière, le monde entier la pleure. Certes, nous n'avons pas tous les mêmes peines. Je sais pour ma part qu'elle me manque, c'était une bonne amie, mais te voir souffrir comme ça, Gabrielle et insoutenable.Je suis ton amie depuis longtemps maintenant. Laisse moi t'aider, te guider, te comprendre, j'essayerais de ne faire aucunes bêtises c'est promis...

Alors qu'elle attendait sa réponse, Aphrodite vit dans le dos de la jeune barde, un des sbires qui revenait sur ses pas, lorsqu'il la reconnus il baragouina des choses incompréhensibles et se lança à la poursuite de la déesse.

Aphrodite eut le temps de prendre la main de Gabrielle avant de fuir dans les ruelles de Bir Shalatein.

--------------------------------------------------------------------
"Déesse de l'amour, c'est du TRAVAIL !"
Revenir en haut Aller en bas
Gabrielle
Barde-Combattante
avatar

Féminin
Humeur : Triste
Localisation : Egypte - Bir Shalatein

Votre Personnage
Informations:

MessageSujet: Re: Nouveau départ... [Bir Shalatein]   Dim 24 Jan - 19:33

Aphrodite et Gabrielle courrait à travers les ruelles de la ville pour échapper à ces deux hommes. Notre barde s'arrêta soudainement et fit face aux deux sbires.

- Bon écoutez, on peut toujours s'arranger , dit-elle avec un léger sourire au coin de la bouche pour séduire ces deux hommes. Aphrodite ne savait pas ce qu'elle faisait, du moins je pense... Vous la connaissez, c'est Aphrodite ! Elle va aller désenchanté ce couple.... et tout de suite !

Elle lança un regard à Aphrodite. Son regard se porta à nouveaux sur les deux hommes qui n'avaient pas l'air d'avoir changé de position par rapport à leur mission. Elle sortit ses armes pour les combattre, ou du moins les assommer. Un des hommes fonça sur Gabrielle en criant et cette-dernière esquiva et lança un coup avec le pommeau de son arme sur le crâne de ce novice armé. Quant à l'autre, il fit de même et, Gabrielle, lui donna un coup de genou dans le ventre puis, quand il fut à terre, un coup de pied sur le nez, assez fort pour l'assommer durant plusieurs heures.

Elle se retourna à nouveaux, Aphrodite y était. Elle rangea ses armes et sourit à la déesse, gentiment.

- Je crois que questions bêtises, tu en as déjà fait si je ne m'abuse, je crois que nous ferions mieux de ne pas rester ici. Si tu veux m'aider, ne touche plus à rien.


Une fois sortit de la ruelle, Gabrielle chercha un endroit calme où discuter avec Aphordite.

- Je suis ici pour.....retrouver Xena. Depuis plusieurs semaines, j'ai remarqué que des personnes décédées, revenaient à la vie comme si de rien était. J'aurai pensé que...Xena étant au courant que je serai ici... elle y serait également. Tu ne saurais pas quelque chose à propos de ces étranges réapparitions par hasard ?
Revenir en haut Aller en bas
Aphrodite
La Déesse de l'Amour
>> Immortelle Seth
avatar

Féminin
Humeur : Revigorée
Localisation : Bir Shalatein

Votre Personnage
Informations:

MessageSujet: Re: Nouveau départ... [Bir Shalatein]   Mar 26 Jan - 22:47

Aphrodite fit son sourire le plus gênée. Lorsque Gabrielle lui parla des morts qui revenait à la vie, la déesse mit ses mains de part et d'autres de ses hanches et fit une moue songeuse.

La déesse n'avait pas vraiment la réputation d'être une femme d'esprit.

Après quelques instants, elle répondit à Gabrielle tout sourire:

-Non, je vois vraiment pas. Tu crois que c'est un Dieu ? Si ça se trouve je le connais. En tout cas il est mignonl de ramener les gens comme ça, ça ne peux-être que quelqu'un de gentil...OH ! Il va peux-être nous ramener Xena !

Aphrodite avait l'air ravie de sa déduction. Elle commença à jouer avec une boucles blondes de ses cheveux et regardais Gabrielle, elle était tellement triste. Aphrodite voulais lui remonter le moral, et la seule chose qui lui remontais le moral à elle, s'était de faire... les ECHOPPES !

-Viens, on va s'occuper un peu pendant que l'on est ici.

Elle pris Gabrielle par le bras et se dirigea vers le marché noir, de Bir Shalatein...

--------------------------------------------------------------------
"Déesse de l'amour, c'est du TRAVAIL !"
Revenir en haut Aller en bas
Gabrielle
Barde-Combattante
avatar

Féminin
Humeur : Triste
Localisation : Egypte - Bir Shalatein

Votre Personnage
Informations:

MessageSujet: Re: Nouveau départ... [Bir Shalatein]   Sam 30 Jan - 17:24

"Quelqu'un de gentil", ces mots résonnaient encore dans la tête de Gabrielle. Quelqu'un qui ramenait les morts à la vie ne créant de nouveaux espoirs aux personnes en deuil ne relevait en aucun cas de la gentillesse. Puis un Dieu, du moins si s'en était un qui était derrière tout ça, ne fais jamais rien par gentillesse, il y a toujours quelque chose qui se cache derrière, Gabrielle le savait bien depuis le temps. Même Aphrodite, malgré le fait qu'elle soit bonne, a toujours quelque chose en tête de personnel....

- Je suis désolée Aphrodite, mais qui ou quoi que ce soit, ce n'est sûrement pas par gentillesse. Maintenant tu m'excuseras, mais je n'ai pas la tête à acheter des vêtements, je dois vérifier que Xena est passé par ici ou non, histoire d'en avoir le coeur net
.

Elle tourna le dos à Aphrodite et commença à interroger les gens. Elle leur posait toujours la même question : "Avez-vous aperçut une femme ressemblant fortement à Xena la guerrière ?". Elle ne pouvait dire "avez-vous Xena ?", elle passerait sûrement pour une folle.

Ils lui répondirent tous la même chose, cette chose que Gabrielle ne voulait pas entendre et qui la décourageait encore plus. Une fois que la jeune blonde soit à bout, elle alla se cacher derrière une ruelle et s'appuya contre le mur, elle commença à pleurer et taper contre le mur en criant :

- Je ne suis qu'une idiote ! Xena est morte il faut que je me fasse une raison ! Ô Xena si tu me vois de là-haut, sache que je ne peux vivre sans toi !
Revenir en haut Aller en bas
Aphrodite
La Déesse de l'Amour
>> Immortelle Seth
avatar

Féminin
Humeur : Revigorée
Localisation : Bir Shalatein

Votre Personnage
Informations:

MessageSujet: Re: Nouveau départ... [Bir Shalatein]   Dim 31 Jan - 1:15

Aphrodite ne pus s'empêcher de recevoir les paroles de Gabrielle comme un coup de poignard qui la ramenait à la réalité. La bouche ouverte, et les yeux remplis de larme la déesse regardais hébété la jeune barde demander des choses aux passants.

Alors qu'elle partit dans une ruelle, Aphrodite ne pus s'empêcher de la suivre, le spectacle qu'elle voyait lui fendit le coeur. Elle s'approcha de la jeune femme, lui mis une main sur l'épaule.

-Tu sais Gabrielle, je crois que tu lui manque aussi... Je suis désolée, d'être si égoïste, j'aurais du me douter que faire les échoppes ne te plairais pas. elle eu un rire nerveux. Mais comme tu me la si bien dit lorsque j'étais mal, avec Calligula, nous sommes amies, et je ne t'abandonnerais pas... Malgré que je sois maladroite et souvent pénible, je pense avoir un peu d'utilité

Elle posa son menton sur l'épaule de la jeune femme, tout en lui serrant la taille, c'était une étreinte qui voulait tout dire, tout exprimer ce que la déesse ne pouvait qualifier avec des mots. Elle l'embrassa sur la joue, lui essuya une larme qui perlait doucement.

-On ne dois pas abandonner Gabrielle, tu ne dois pas perdre espoir. Il y a surement quelqu'un ici ou ailleurs qui dois bien l'avoir vue. C'est ton âme soeur, personne ne doit perdre son âme soeur, et dans cette catégorie je sais de quoi je parle, je sent ce que tu ressent pour elle au plus profond de toi, et crois moi je sais qu'elle t'aimes tout autant.

Aphrodite s'écarta de son amie, elle commença à reprendre les recherches, à questionner les passants des mêmes questions que Gabrielle. Lorsqu'elle sentit que ça ne servait à pas grand chose elle eu une idée.

-Gabrielle, si j'allais demander aux dieux si ils savent quelque chose à ce sujet ?

--------------------------------------------------------------------
"Déesse de l'amour, c'est du TRAVAIL !"
Revenir en haut Aller en bas
Gabrielle
Barde-Combattante
avatar

Féminin
Humeur : Triste
Localisation : Egypte - Bir Shalatein

Votre Personnage
Informations:

MessageSujet: Re: Nouveau départ... [Bir Shalatein]   Mar 2 Fév - 1:10

Voir Aphrodite l'aider comme elle le faisait réchauffer qu'en même le cœur de Gabrielle : la déesse de l'amour égoïste était peut-être loin derrière...

- Demander aux dieux ? Oui, peut-être... Mais qui ? Chez les Olympiens ? Ici ? Tu as oublié, qu'ils ne te portent pas dans leur cœur, lui répondit la barde.

Elle réfléchit un instant, et fit l'inventaire des dieux encore en vie... et qui serait suceptible d'être derrière tout cela ou au moins, d'être un minimum au courant...

- Tu crois que Arès pourrait être derrière ces résurrection ? Non cela ne peut pas être lui, il serait venu te voir en se pavanant... Hadès n'est plus de ce monde... Lucifer, peut-être... Mais je ne crois pas qu'il est le pouvoir de faire cela...

Soudain Gabrielle se rendit compte des possibilités.
Si Xena pouvait revenir à la vie, alors tous leurs ennemis aussi... et les dieux Olympiens... Ils auraient tous une raison de vouloir se venger de Xena... Elle serait en danger...

- Aphrodite, il faut absolument trouver quelqu'un qui en sache plus sur ce sujet, fit-elle à la déesse de l'amour en apposant ses mains sur les bars de cette dernière. Il nous faut quelqu'un qui s'y connaisse en mort...
Revenir en haut Aller en bas
Aphrodite
La Déesse de l'Amour
>> Immortelle Seth
avatar

Féminin
Humeur : Revigorée
Localisation : Bir Shalatein

Votre Personnage
Informations:

MessageSujet: Re: Nouveau départ... [Bir Shalatein]   Mer 3 Fév - 17:40

*Quelqu'un qui si connaisse en mort*

Aphrodite passait tout les dieux qu'elle connaissait en revue; Discorde, Odin, Osiris...
Aucun ne correspondait au désir de Gabrielle. Elle réfléchissait intensément maintenant ce qui lui provoqua quelque rides sur le front ( que personne ne lui diras...) Après une bonne dizaine de minutes et au moins cent pas de cyclope plus tard, la déesse poussa un cri de joie.

-THANATOS, dit-elle en se ruant vers la jeune barde faisant virevolter sa tignasse blonde.
C'est le dieu personnificateur de la mort, personne d'autre apart Hadès ne la connais mieux que lui.

Elle était ravie de ses trouvailles, Aphrodite retroussa son nez, et souria. Elle regardas Gabrielle et sa triste mine, puis décida d'invoquer ce dieu.

La déesse s'approcha de la barde, lui emprunta un saïs. Elle s'assit en tailleur au milieu de la ruelle et commença à s'entailler le bras droit avec l'arme. Thanatos était un dieu qui n'appréciais pas se déplacer pour de simple paroles, le sang devait couler. Comme peu de gens le sachent, seul un dieu peut faire saigner un autre dieu, ou lui même.

Malgré la douleur qui la fit grimacer, Aphrodite commenca l'invocation:

-Thanatos, dieu des morts je t'implore. Rejoins nous ici, En cette terre, ou Xena reviendras.

Elle savait que ça marcherais, enfin, c'était ELLE qui l'avais fait, ça devait marcher. Mais avant qu'il arriva, Aphrodite préféra prévenir Gabrielle sur le caractère de se Dieu.

-Gabrielle, Thanatos est très...enfin, plus vaniteux que moi...

--------------------------------------------------------------------
"Déesse de l'amour, c'est du TRAVAIL !"
Revenir en haut Aller en bas
Thanatos
Dieu primordial du Chaos
avatar

Masculin
Humeur : Changeante
Localisation : La mort n'est-elle pas partout, mais là Thanatos est entre l'Enfer et les Péninsules de toutes les Mers du Monde..

Votre Personnage
Informations:

MessageSujet: Re: Nouveau départ... [Bir Shalatein]   Mer 3 Fév - 18:43

Thanatos était assis au Palais Éternel des Âmes, construit autour du Puits Sans-Fond, comme beaucoup l'appelait chez les mortels; mais plus couramment nommé par les dieux le Puits des Âmes en face du quel trônait Thanatos. Il regardait paisiblement avec un sourie crisper les âmes remonter plus vite du Monde Souterrain quelles n'y descendaient... Il était fatigué, il avait beau tenter de réparé, les morts se réveiller... C'est à l'hors que dans une dans son miroir d'eau il entendu une voix féminine s'élevait. Il s'approcha et vit Aphrodite assise en tailleur l'invoquant d'un ton très formel; il écouta tranquillement:

"Thanatos, dieu des morts je t'implore. Rejoins nous ici, En cette terre, ou Xena reviendras."


Écoutant bien tout les détails de ce qu'elle disait l'avantage de l'invocation c'est que c'était une fenêtre ouverte sur la personne qui la faisait. Le seul désavantage c'est que malgré sa haine des autres dieux en particulier des Olympiens, comme Aphrodite, il entendrais sa voix dans chaque surface réfléchissante tant qu'il n'aurait pas répondu à son appel. Elle savait comment appeler un dieu, il capta une remarque qui même si elle ne lui était pas destiné était hautement intéressante.
..

"Gabrielle, Thanatos est très...enfin, plus vaniteux que moi..."


Plus vaniteux qu'elle? C'était une blague? Il était d'une incroyable cruauté et estimé que l'Olympe n'appartenait pas aux Olympiens, mais au Dieux Primordiaux, il ne supporté pas les mortels... Enfin c'était le dieu primordial de base, Gaïa avait fait pire en déchaina le géant Encelade, les Titans, puis enfin le terrible Typhon, des monstres de puissance et de destruction... Lui s'estimait encore sympathique, mais l'évocation de Xena, l'intéressa au plus au point pour une anecdote, dont il voulait faire part à Aphrodite et cette Gabrielle. Il abaissa la capuche noir de sa cape, devenant ainsi une ombre... Son corps s'enveloppa dans une brume noirâtre parsemé d'éclairs blanc... Son corps disparaissant dans la brume...
Il réapparut dans la même brume avec les même éclaire et la même tempête derrière Gabrielle et Aphrodite à l'ombre du soleil égyptien soulevant des nuages de sables. Il était là, tel Charon visage masqué par la cape. Il s'assit sur un pan de mur après d'un effleurement l'avoir soigneusement nettoyer et dit:


"Qu'est-ce que ma divine Vanité peut faire pour toi Aphrodite? Tu ne sais pas que j'ai juré la mort de tous les Olympiens et Olympiennes, ce qui t'inclus sur ma la liste noire, pour remettre les dieux primordiaux à leur place sur le trône d'Olympe ou es-tu suffisamment désespérer pour m'invoquer et ainsi voir ta mort en face?..."

Il regarda Gabrielle et penchant la tête sur la droite, il tendit légèrement un bras vers elle avant de constater que les rayons du soleils avait atteint la peau de sa main et d'ainsi se raviser. Il balança sa tête invisible sous sa cape de l'autre côté avant de la tourné a nouveau vers Aphrodite et dit comme si Gabrielle n'était pas là:

"On s'encanaille, elle est plutôt pas mal, mais je ne commerce plus des mortelles, cependant je connais deux ou trois dieux qui t'en ferais un bon prix s'il elle n'est pas trop farouche. J'ai toujours eu une préférence pour les brunes, mais j'apprécie bien la diversité du blond solaire..."

Il se mit à rire en voyant le temps changer sur le visage de Gabrielle et dit:

"Ah, les mortels aucun humour, je sais que vous êtes Gabrielle l'Éternelle compagne et amante de Xena -votre couple est formé deux magnifique femmes si vous voulez mon avis. Et depuis vous êtes en quête de cette dernière, non?"


Il savait beaucoup de chose sur Xena et admirait cette dernière pour son combat contre les dieux, elle avait presque parvenus à déstabiliser suffisamment les Olympiens, pour laisser les primordiaux reprendre leur place à Olympe. Mais, ils étaient tous revenus ou entrain de revenir que de gâchis... Il ne voulais pas perdre de temps surtout en Égypte, c'était trop chaud et trop sec à ses gouts. Il se redressa légèrement et dit:

"Bon pour ne pas tourner autour du pot, je suis une divinité d'eau et franchement, ce pays me donne des sués, vous auriez pu m'invoquer depuis Crète, au moins c'est entouré d'eau... Je vais vous dire tout ce que je sais sur Xena... Elle est jamais morte enfin, pour autant que je le sache toute les âmes que se soit les âmes des damné qui vont en Enfer ou ceux des illuminé qui vont au Paradis, paraisse sur mon Grand Registre des Âmes, mais pas elle... A vrai dire quand je l'ai regarder pour voir si elle était vivante son nom n'apparaissait pas, elle n'avait jamais exister. J'ai contacter tout les autres possesseurs d'un de ses registres, Loki, Amaterasu et même Anubis, ils me l'ont tous confirmés, elle n'a jamais vécu et n'est jamais morte. Xena n'a jamais exister..."


Il savait bien que c'était impossible vu tout ce que Xena avait fait et vu tout les gens qui lui avait rencontrer, ses victimes, son nom était inscrit dans le registre des âmes comme tueuses de beaucoup de monde, mortel et immortel. Il n'en demeurait qu'elle n'existait pas selon son Registre, même si elle avait tuer, elle en tant que personne n'avait jamais vécu. Il regarda tour à tour Gabrielle et Aphrodite pour jauger leurs réactions, les laissant accuser le coups, il avait encore beaucoup à leur apprendre, mais pour l'instant, elle se contenterait de cela... Il savait que les la déesse, comme la mortelle s'intéresser de prêt au sujet des morts qui revenaient à la vie. Et là aussi, il avait beaucoup à leur apprendre...
Revenir en haut Aller en bas
Aphrodite
La Déesse de l'Amour
>> Immortelle Seth
avatar

Féminin
Humeur : Revigorée
Localisation : Bir Shalatein

Votre Personnage
Informations:

MessageSujet: Re: Nouveau départ... [Bir Shalatein]   Sam 6 Fév - 12:01

Aphrodite savait qu'elle allait recevoir une visite comme celle-ci. Suite à la remarque sur l'environnement qu'il venait de faire, Aphrodite se leva, mis ses mains sur ses hanches, se mordilla les joues, arqua un sourcil et répondit:

-Excuse nous de ne pas t'avoir invoqué dans des thermes Thanatos !

Aphrodite était choquée, comment Xena aurait pu ne pas exister ? Elle se tourna vers Gabrielle, la pauvre chérie devait avoir un choc. La déesse se retourna vers Thanatos, malgré le fait, qu'il la hais, et qu'il veut sa mort, Aphrodite était obligée de "sympathiser" avec lui. Mais il fallais qu'elle lui dise deux ou trois choses avant tout ça.

-Ecoute divin dieux des mort, tu a peux-être de la haine en mon égard, mais Gabrielle ne ta strictement rien fais.Rien toi la prochaine fois, de tout sarcasmes en son égard, je peux paraitre très gentille comme ça, mais si l'Olympe t'as été pris c'est bien par quelqu'un.

Elle sourit. Aphrodite posa une main sur l'épaule de Gabrielle et demanda enfin au Dieu des Morts:

-Pense-tu que Xena serait entre la vie et la mort ? Entre les Champs-Elysées et Le Tartare ? Dans un endroit ou elle ne serais, ni morte ni vivante ?

Elle abaissa la voix, Aphrodite était ravie. Elle pressa l'épaule de la jeune Barde comme pour lui dire: "Il y a une chance de la retrouver Gabrielle."

--------------------------------------------------------------------
"Déesse de l'amour, c'est du TRAVAIL !"
Revenir en haut Aller en bas
Thanatos
Dieu primordial du Chaos
avatar

Masculin
Humeur : Changeante
Localisation : La mort n'est-elle pas partout, mais là Thanatos est entre l'Enfer et les Péninsules de toutes les Mers du Monde..

Votre Personnage
Informations:

MessageSujet: Re: Nouveau départ... [Bir Shalatein]   Sam 6 Fév - 14:26

Thanatos n'appréciait peu l'allusion sarcastique aux thermes, mais c'est vrai qu'invoquait là-bas, il se serait sentit plus à l'aise. Cependant l'allusion qu'elle avait fait au sujet de la vanité de Thanatos avait nettement plus vexé le Dieu de la Mort et de la Fatalité, il aurait préférait qu'elle s'en excusâtes. Il demeura silencieux écoutant tranquillement la Déesse de l'Amour, il demeura silencieux écoutant la voix de satin d'Aphrodite crachait son venin, mais d'une manière des plus protocolaire:

«Écoute divin dieux des mort, tu a peux-être de la haine en mon égard, mais Gabrielle ne ta strictement rien fais.Rien toi la prochaine fois, de tout sarcasmes en son égard, je peux paraitre très gentille comme ça, mais si l'Olympe t'as été pris c'est bien par quelqu'un.»

Une manière polie de lui dire que les Olympiens avaient délogé les dieux Primordiaux, d'un point de vu technique c'était faut, les Géants avaient délogé les dieux primordiaux, puis avait était détrôné par les Titans avant d'être délogé par les dieux Olympiens. A chaque nouveau conflit les dieux Olympiens avaient tenter de revenir sur le devant de la scène mais trop divisé et trop peu nombreux pour affronter leurs ennemis. Maintenant, contre les trente milles dieux d'Olympe, les dieux primordiaux n'avait que peu d'espoir, sauf s'ils les tuaient un par un et qu'ils finissait par se supporter entre eux. tout les détails de ce qu'elle disait l'avantage de l'invocation c'est que c'était une fenêtre ouverte sur la personne qui la faisait. Le seul désavantage c'est que malgré sa haine des autres dieux en particulier des Olympiens, comme Aphrodite, il entendrais sa voix dans chaque surface réfléchissante tant qu'il n'aurait pas répondu à son appel. Elle savait comment appeler un dieu, il capta une remarque qui même si elle ne lui était pas destiné était hautement intéressante...

«Pense-tu que Xena serait entre la vie et la mort? Entre les Champs-Elysées et Le Tartare? Dans un endroit ou elle ne serais, ni morte ni vivante?»

Malheureusement c'était des possibilités, les plus simplicités, a la portée de tous, mais pas les plus heureuse pour Xena. Thanatos demeura silencieux toujours assis sur son pan de mur, il avait la tête incliner d'un air pensif, puis il dit calmement, abaissant sa capuche dévoilant enfin les traits de son visage:

«Piéger entre la vie et la mort? Oui; se serait possible, mais c'est une seconde mort pour les mort, une torture incroyable, Hadès, Arès et moi nous nous amusions à torturer nos victimes jusqu'à qu'elle nous supplie, cela venait très vite, même de nos victimes d'hérédité divine. Et cela bien que je déteste Arès mille fois plus que tous les Olympiens réunis, hormis Zeus... L'âme est déchirer en deux entre la vie et la mort. S'il est piéger entre la vie et la mort, Xena souffre une telle souffrance que je ne lui souhaite pas de revenir...»

Il posa ses yeux sombre dans les yeux clairs de Gabrielle, comme pour lui faire comprendre que si elle souffrait un tel martyr, il valait mieux lui souhaité de ne pas revenir. Mais il y avait d'autre possibilités plus raffinés, si c'était le même être qui ramenait tout ses morts à la vie et qui avait effacer le nom de Xena du Registre, il devait bien connaître la mort, autant que les Seigneurs de la Morts eux-même. Donc ses possibilités devait lui être accessible... Il se tourna encore vers Aphrodite et dit toujours aussi serein:

«Si celui qui a effacer son nom n'est pas un amateur, comme toi ma chère Aphrodite de ce qui du domaine des morts et des âmes, il a probablement envoyer Xena dans la Limbe de l'Oubli, je ne connais que trois morts à avoir peu en revenir, Zeus, Ouranos et Encelade... Mais c'est des cas anecdotique... Ouranos et Encelade sont retourné à moi, peu après, c'était donc complétement inutile... Il y a aussi la possibilité pour certain être habile d'enfermer des âmes dans des objets ou des êtres vivant même, ainsi tant que l'être vivant n'est pas tuer ou l'objet détruit l'âme ne peut trouver le repos...»

Il entrouvrit légèrement sa tunique, on pouvait voir sur torse des lumières blancs pâles tournoyant en rond, les âmes de ses ennemis, ceux qu'ils ne voulait pas revoir sur Terre de son vivant. Il referma sa tunique et commenta:

«C'est très pratique pour évincer un ennemi, mais de toutes ces solutions aucune ne pourrait effacer un nom de tout les Registres, c'est pour cela que j'ai demander à Loki, Anubis et Amaterasu, on aurait peu venir altérer mon Registre sans que je m'en soit rendu compte, mais tous en même temps, c'est quelqu'un de très puissant. Mais il y avait un cinquième Registre, celui confié a Atropos, la Moire de la Fatalité, une des rares Olympienne que je supporte, hormis Athéna avec laquelle j'ai passer de bon moment... Enfin bref, son Registre à était voler, si celui qui sème le chaos, le fait à partir d'un seul registre c'est qu'il à une grande puissance, j'en serais bien incapable, Anubis, Loki et Amaterasu aussi... Il n'y a que quelque dizaine d'être qui on la puissance pour altérer tout les autres registres et aller contre les lois naturels à partir d'un unique Registre..."

Il demeura silencieux, il savait que celui dérrière cela était d'une grande puissance, c'était un être redoutable qu'il fallait craindre autant que ses intentions. Et la disparitions du nom de Xena des Registres était pas anodine. D'un registre, on savait ou était la personne, d'ou elle venait et ou elle allait. Si on avait masquer le nom de Xena du Registre c'est que l'on souhaitait que personne ne sache ou elle était, ce qu'elle faisait et ou elle allait, masquer sa présence, c'était pas dans un noble but selon toute évidence. Thanatos avait plusieurs idée du pourquoi et du comment, du retour de tous ses gens et de la disparition de Xena. Il savait déjà que ce qu'il allait dire allait bouleverser Gabrielle alors dit d'une voix douce:

«Tout d'abord soyez certaine que suis à votre disposition pour retrouver Xena et je ne vous cacherais pas mes intentions, j'y ai mon intérêt. En la retrouvant, je retrouve celui qui joue avec la mort et qui les lois de la nature, des morts qui marchent ce n'est pas naturelle, mais les hypothèse que j'ai à vous soumettre ne sont pas des plus réjouissantes, mais garder espoir...»

Il demeura silencieux un instant et reprend son ton naturellement directeur et sêvere, il dit:

«Pour moi, il y a que deux possibilité pour lesquelles, celui qui est derrière tout cela aurait peu ramener Xena et vouloir en masquer l'endroit. C'est vrai avec les Registre, on peut savoir de qui on que ou il est en tant réel qu'il soit mort ou qu'il soit sur le chemin de sa mort, donc entrain de vivre sa vie... La première raison serez la plus basique faire disparaître son âme l'envoyer dans la Limbe de l'Oubli, car le Tartare est un lieu ou elle pourrait être remarquer par Hadès... La seconde serait de vouloir en faire sa vassal en vouloir s'abroger ses services... Je sais, je sais, ce n'est pas le style de Xena, enfin ce n'était plus son style quand vous l'avez rencontrer Gabrielle. Mais avant n'était-elle pas la Sanglante Princesse Guerrière, une Guerrière Barbare et sans-pitié? Celle-là pourrait accepter l'offre... Et altérer les âmes, même si contre nature et assez facile, il est possible, que se ne soit pas votre Xena qui revienne Gabrielle, mais la Barbare. Malgré tout l'amour qu'elle eut pour vous de son vivant, elle pourrait vous tuer par-delà la mort...»

Il laissa Aphrodite contenir la barde. Il avait malheureusement une vision plus grande et plus globale des choses. Il se releva un instant et fis quelque pas avant de dire dos à Gabrielle et à Aphrodite:

«A vrai dire, il peut s'il a de l'ambition altérer les âmes de l'ensemble de ses revenants et le jour venu, ils iront à leur Maître pour former la nation idéal, l'armée parfaite ou peut-être la plus destructrice des armées et vaste armée que la terre est portée, menez par la meilleur guerrière du genre humain, Xena... Si, j'en avait le pouvoir et l'ambition c'est ce que j'aurais fait...»

Il n'y aurait que peut de solution pour briser les altérations faite aux âmes, si celui qui avait cela était aussi puissant que Thanatos le pensé. Cependant, il craignait autant cet être qui l'admirait, ce qu'il avait fait était proprement génial et il avait tout cela avec un seul des Registres... Heureusement, il avait déjà demander aux seigneurs de la morts de prendre la précaution de changer d'emplacement pour dissimuler les autres registres.
Revenir en haut Aller en bas
Gabrielle
Barde-Combattante
avatar

Féminin
Humeur : Triste
Localisation : Egypte - Bir Shalatein

Votre Personnage
Informations:

MessageSujet: Re: Nouveau départ... [Bir Shalatein]   Mar 9 Fév - 1:01

Penser que Xena était entre deux mondes et qu'elle souffrait le martyre, cela rendait la peine de la jeune barde encore plus forte. Mais est-ce que cela était juste ? Après tout, les dires de Thanatos n'étaient qu'hypothèses et suppositions sans fondements. Rien ne prouvait que Xena était effectivement dans cet état. Peut-être était-elle simplement réapparut dans le monde des vivants. Le doute planait dans l'esprit de Gabrielle, mais que devez-t-elle penser à présent ? Tant de questions pour si peu de réponses.

Gabrielle n'avait pas dit un seul mot dans cette échange divin, il lui fallait encaisser le choc des dires de Thanatos. Il fallait faire quelque chose pourtant, mais quoi ?

- Quoi qu'il en soit Thanatos, si Xena est en vie, je vous assure à tous les deux que je la retrouverai.

Elle regarda Thanatos, qui avait par ailleurs la peau d'une blancheur étonnante. Il émanait quelque chose de lui, quelque chose de sombre et de mystérieux. Il donnait froid dans le dos, cela était évident qu'il était très puissant et qu'il fallait se méfier de lui.

- Maintenant, si vous voulez bien m'excuser, j'ai mon amie à trouver... Thanatos, si tu as des "pistes" pour m'indiquer où commencer, ne te gènes pas je suis ouverte à toute propositions...

--------------------------------------------------------------------
Revenir en haut Aller en bas
Thanatos
Dieu primordial du Chaos
avatar

Masculin
Humeur : Changeante
Localisation : La mort n'est-elle pas partout, mais là Thanatos est entre l'Enfer et les Péninsules de toutes les Mers du Monde..

Votre Personnage
Informations:

MessageSujet: Re: Nouveau départ... [Bir Shalatein]   Mar 9 Fév - 16:16

Thanatos était encore pensif sur ce qu'Aphrodite avait dit et sur les hypothèses à développer quand il entendit pour la première fois la voix de Gabrielle. Une petite voix discrète, mais pour autant impérative. Elle était très autoritaire et implacable dans sa manière de parler, l'on aurait dit une Olympienne ainsi parlant. Mais ses paroles demeuraient nettement plus censé que toutes celles que les Olympiens lui avait bavé aux oreilles en plusieurs siècles.

- Quoi qu'il en soit Thanatos, si Xena est en vie, je vous assure à tous les deux que je la retrouverai.

Si Xena était en vie l'enjeu de la retrouvait dépassais même les intérêts de Gabrielle, car elle pourrait permettre de conduire à celui ou celle qui avait effacé son nom du Registre, s'amuser avec les morts et avait volé le Registre d'Atropos. Thanatos avait quelques mots à lui dire à ce celui-ci pour rétablir l'équilibre naturel des choses. Thanatos émettait quand même quelque doute sur la résurrection de Xena. Elle aussi pouvait être dans les Limbe de l'Oubli et là aucun dieux ne pourrait aller la rechercher ou encore au fond du puits des Âmes; impossible à savoir sans le Registre à moins d'aller dans ce dernier, idée qui avait à faire fondre la glace qui coulait dans les veines de Thanatos. Il demeura silencieux et pensif, faisant les cents pas devant Gabrielle et Aphrodite écoutant Gabrielle attentivement. Gabrielle semblait passablement en colère et c'était normal, Thanatos probablement, enfin peut-être s'il s'était retrouvé dans la même situation aurait eu la même réaction. Enfin, il n'avait jamais suffisamment apprécié une personne pour se retrouver dans une position pareille.

- Maintenant, si vous voulez bien m'excuser, j'ai mon amie à trouver... Thanatos, si tu as des "pistes" pour m'indiquer où commencer, ne te gènes pas je suis ouverte à toute propositions...

Il avait peu, très peu de piste ou de propositions à leurs soumettre, désormais, il avait dit toutes les éventualités concernant la potentielle survie de Xena ou l'endroit où elle était. Mais allait dans la Limbe de l'Oubli était hors de la portée de tout dieux, si Aphrodite ou Thanatos si tentait, se serait un voyage sans retour. S'il était entre la vie et la mort, sans son nom sur le Registre, il ne pouvait rien faire pour elle. Gabrielle lui en demandait beaucoup, comment retrouvait une morte qui n'était peut-être pas morte, mais qui était plus inscrit au Registre. Il demeura silencieux regardant silencieusement Gabrielle de ses yeux noirs avant de se figer et de se retourner vers Gabrielle, avec une certaine désinvolture dans la démarche. Il était le dieu des morts, pas un faiseur de miracle après tout et puis si elle était vivante, elle pouvait être dans la Limbe de l'Oubli ou pire quasiment passer à l'ennemi. Il la regarda et dit:

«Moi, non plus, je ne renonce pas, que cela soit tenu pour dit... Mais si Xena est en vie et je ne l'affirme pas pour autant, elle pourrait être dans la Limbe de l'Oubli et aucun dieu ne tenterait d'expédition de sauvetage, personne même les plus divins d'entre nous ne peuvent revenir de là-bas. Ce lieu est mythique antérieure à Olympe, presque aussi vieux que le Puits des Âmes. Et si elle était vivante, son âme pourrait avoir été altéré et ne pas revenir sous sa forme de départ, ne pas être la Xena celle à qui vous aviez dit Adieu, mais un être encore plus cruel qu'elle le fut et qui n'hésiterait pas à vous tuer si vous la rencontrez... N'oubliez pas ces éventualités. Gabrielle, il faut que je sois certain que si vous tombez sur une Xena emplis de haine et de cruauté, vous pourrez l'affronter, Xena est une potentielle menace autant pour vous, que pour les dieux et toutes autres créatures vivantes... Retrouver Xena est essentiel à votre bonheur et à moi, elle permettra sans doute de retrouver le celui qui est derrières toutes ses manigances. Mais il n'y a aucune manière de savoir avec certitude si elle n'est pas dans le Puits des Âmes depuis que son nom n'est plus sur mon registre... À part peut-être descendre dans le Puits en personne, mourir...»

Il se tut un instant, il demeura silencieux, bien-sûr c'était la solution la plus simple, c'était efficace et cela pouvait marcher, mais cela incluait la mort d'un des trois. Il aurait dû y penser plutôt, c'était probablement la plus simple solution de vérifier que Xena n'était pas dans le Puits. Envoyer quelqu'un directement dans le Puits des Âmes en tant que mort vérifier que si l'Âme de Xena y était. Si elle était dans le Puits c'était qu'elle était toujours belle et bien morte, si elle n'y était plus de facto elle était vivante quelque part, mais en vie. Cela résoudrait le débat sur la question de savoir définitivement si Xena était en vie ou si elle était morte. Un nuage de la même brume qui avait conduis Thanatos ici apparut, laissant en repartant une petite sacoche rougeâtre noire et une petite fiole avec un liquide jaune, ainsi qu'un sablier. Thanatos s'emparant de la Fiole au liquide jaune et reprit parole:

«Un concentré très mortel de Buxus, je dois vous dire que ce n'est pas une mort définitive il y a dans la sacoche des feuilles d'une plante, que l'on trouve au nord du Japon, il suffit de les glisser dans les voix respiratoire pour éliminer les effets mortel du Buxus, si c'est donné dans au terme du sablier, vous ferriez un passage éclairs dans le Puits des Âmes et vous n'auriez mêmes pas le temps d'entrapercevoir le Paradis ou l'Enfer. Vous aurez cependant le temps de descendre dans le puits... Ne vous pressez pas, ce n'est pas comme ci la Mort venait elle-même vous rechercher.»

Il posa la sacoche, la fiole et le sablier sur le muret sur lequel il s'était tenu, puis dès que tout fut prêt, il se retourna vers Gabrielle et Aphrodite avec un regard interrogateur, il savait que Gabrielle pouvait le faire, mais sa constitution de mortelle pourrait ne par résister au poison et cela pourrait la tuer d'un coup d'un seul. Il demeura silencieux et puis dit:

«Gabrielle en tant que mortelle, même si ce poison est fait pour recréer les effets de la Mort, il vous serrez très probablement mortel. Aphrodite, je crois que tu es la seule à pouvoir le faire, en tant que divinité, à moins que tu me laisses cet honneur, les feuilles sont dosées pour soigner le Buxus, vous n'aurez plus qu'à les glisser dans ma bouche à la fin du Sablier et je forme un excellent candidat, de faits je connais mieux le Puits qu'aucunes autre des personnes présentes... Cependant, Aphrodite tu as moins d'ennemi dans ce Puits que moi, je suis leur Tortionnaire, je ne m'attends pas à bon accueil. Il faut cependant que quelqu'un y aille pour être certain que Xena est en vie...»

Il demeura silencieux regardant tour à tour Aphrodite et Gabrielle, pour lui c'était à Gabrielle, la de prendre la décision finale. Elle aurait très probablement voulut descendre elle-même dans le Puits, mais cependant en l'absence de cette possibilité, c'était à elle de choisir qui devait aller voir si Xena était encore morte ou encore en vie.:

«Gabrielle, je sais que vous devez être frustrée de ne pas pouvoir y allez vous-même, mais vous devez choisir lequel de nous deux iras. Soit vous me donnez la chance de tuer Aphrodite de manière définitive, soit vous lui donnez la chance de me tuer. Quel que soit le dieux que vous choisirez, il vous faudra avoir à l'oeil, j'aimerais revenir, je pense que c'est le cas d'Aphrodite aussi...»
Revenir en haut Aller en bas
Gabrielle
Barde-Combattante
avatar

Féminin
Humeur : Triste
Localisation : Egypte - Bir Shalatein

Votre Personnage
Informations:

MessageSujet: Re: Nouveau départ... [Bir Shalatein]   Mar 9 Fév - 17:29

Le choix qui lui imposait Thanatos relevait du dilemme. Gabrielle ne savait qui choisir. Certes, Thanatos était sûrement puissant et il pourrait y aller sans problème, mais Gabrielle n'avait aucune confiance en lui. Il était sombre, il faisait froid dans le dos et Xena se méfierait sûrement de lui. De plus, Gabriele ne connaissait pas ses véritables intentions, elle sentait que Thanatos ne lui disait pas toute la vérité.

Aphrodite était le meilleur choix, mais la mort n'était vraiment pas son domaine de prédilection ; et puis ce voyage était extrêmement dangereux et, connaissant le mépris de Thanatos pour les Olympiens, le danger serait encore plus fort. De plus, Aphrodite n'aurait aucun pouvoir dans cet endroit, elle qui compte plus sur ses pouvoirs que sur ses capacités "d'humaine", il n'y avait qu'une seule chose à faire...

- J'irai dans la Limbe. Peut importe les risques. Je sais que je peux le faire. J'ai déjà risqué ma vie très souvent pour sauver Xena, ce n'est pas maintenant que je vais m'arrêter....

Gabrielle s'empara de la fiole au liquide jaunâtre et s'éloigna de Thanatos en lui adressant un regard emplit de défis.

- Maintenant, dis-moi ce que je devrai faire là-bas une fois que j'y serais, je suppose que je n'aurai pas le droit à un deuxième essai si je m'en sors...

--------------------------------------------------------------------
Revenir en haut Aller en bas
Aphrodite
La Déesse de l'Amour
>> Immortelle Seth
avatar

Féminin
Humeur : Revigorée
Localisation : Bir Shalatein

Votre Personnage
Informations:

MessageSujet: Re: Nouveau départ... [Bir Shalatein]   Lun 15 Fév - 23:44

Aphrodite observa et écouta avec attention le dialogue entre les deux personnes près d'elle. Elle plissa les yeux lorsque Thanatos dit qu'il voulait la tuer.

Elle ne savais pas comment prendre le fait de ne pas avoir été choisie par Gabrielle qui préférait risquer sa propre vie pour sauver son âme-sœur plutôt que d'accepter l'aide de son amie.

Pour sur qu'Aphrodite n'avais pas envie de mourir, elle aimais le plaisir que procurais cette vie qu'elle menait. Mais qu'étais une vie sans ses amies ? L'amour ? Oui, certes il est important et sur ce sujet en connaissais un rayon, mais l'amitié est éternel et indispensable.

C'est lorsqu'elle vis Gabrielle avec la fiole qu'Aphrodite réagit enfin. Elle se placa face à Gabrielle, le dos tourné à ce dieu qui voulais sa mort. Elle planta son regard enfantin dans celui de la jeune Barde et dit:

-J'irais avec toi Gabrielle. C'est trop injuste, tu as eu à me sauver maintes fois je n'ai presque jamais eu à te payer la dettes que j'ai envers toi. Quitte à payer de ma vie, tant pis. J'ai vécue Gabrielle, des siècles et des siècles, mourir maintenant me feras du mal mais je sais que c'est pour une bonne cause. Pour l'amour, c'est la seule chose que j'ai réussi à défendre jusqu'à maintenant.

Elle posa une main sur la fiole et une autre sur l'épaule de Gabrielle avant de reprendre:

-Laisse moi t'aider s'il te plait.

Elle détourna alors la tête vers le dieu présent et sourire aux lèvres lui demanda:

-Thanatos chéri, auras-tu assez de plantes pour nous deux ?

--------------------------------------------------------------------
"Déesse de l'amour, c'est du TRAVAIL !"
Revenir en haut Aller en bas
Thanatos
Dieu primordial du Chaos
avatar

Masculin
Humeur : Changeante
Localisation : La mort n'est-elle pas partout, mais là Thanatos est entre l'Enfer et les Péninsules de toutes les Mers du Monde..

Votre Personnage
Informations:

MessageSujet: Re: Nouveau départ... [Bir Shalatein]   Mar 16 Fév - 23:40

Gabrielle souhaitait désormais se rendre dans la Limbe de l'Oubli... Un voyage sans retour aux frais de lui même. Et cette chère Aphrodite elle qui si mettait maintenant. Elles étaient décidément toutes les deux aussi folles, même la plus folle de ses épouses, Amaterasu n'aurait pas tenter sa chance dans la Limbe de l'Oubli, personne jamais n'en avait réchapper. Il demeura silencieux et fit disparaître la fiole de buxus, il dit alors:

«Pas la peine de mourir pour entrer dans la Limbe de l'Oubli... C'est une prison, pas un cimetière, les captifs sont toujours donc vivants...»

Il prit à nouveau quelques minutes pour réfléchir, il fit les cents pas, avant de tendre les deux bras vers la rue, le front plissé. Une brume se développa alors dans une tornade balayant le sable soulevant des nuages et faisant un véritable vrombissement. Il demeura silencieux, alors que le tourbillon s'ouvrait sur un lieu d'apparence désertique, dont l'on distingué péniblement les contours. Il demeura silencieux et dit:

«Premièrement, je ne suis pas ton: «Thanatos Chéri», ma chère Aphrodite. Ensuite, cette prison n'a aucune sortie, une fois que vous aurez touchez les portes de la Limbe de l'Oubli, vous serez aspirés, enfermé... Et oubliés...»

Il se mit sur la route de deux femme et dit la cape abaissée:

«Secondement; cette prison accueil des prisonniers depuis sept milles ans, mais aucune prisonnières, le dernier prisonnier fut enfermé, il y a deux mille ans, par ce cher Zeus. Ils n'ont pas vu de femmes depuis, donc je ne vous décrirez pas le destin qui vous attends, mais tout compte fait prenez cela... Si vous rencontrez les prisonniers, cela écourtera vos supplices...»


Il fit apparaître une fiole de buxus dans la mains de chacune des deux femme et demeura là sur leurs chemins, il demeura silencieux, quand un grand cheval de trait apparu dans un nuage de brume noirâtre et parcouru d'éclairs blancs. Le cheval portée des ballots de nourritures et d'eau, il se tourna vers elle et dit:

«La nourriture et l'eau son rare là ou nous allons, aussi pour les économiser vu que vous serez la seule à en consommer Gabrielle, veuillez monté sur mon cheval, il peut supporter votre poids en plus de la charge qui porte déjà. Cela vous permettra de les rationné, j'ai aussi pensé à vous Aphrodite, de l'Ambroisie et du Nectar, le cheval est assez fort pour porter le poids de Gabrielle et de vous même, mais je ne sais pas s'il supporterait votre odeur méphitique d'Olympienne... Quoi que vous pouvez tenter de le montée toute les deux, cela économisera un peu plus les vivres.... Heureusement que moi je n'ai ni a boire, ni a me nourrir pour vivre...»

Ces mots étaient mystérieux, il demeura tranquille un instant, les laissant le préparer pour leurs grands voyage sans retour avant de dire:

«Ah, oui, faite gaffe aux titans, à Typhon, au géant Encelade, aux Géants, aux Cyclopes, au Lestrygons... Ah non, pas eux si on tombent sur eux, comme sur les Géants on pourraient peut-être négocier nos vies, vu qu'il son mes descendants... Mais sinon faite attention...»

Il disait cela avec un grand sourire, que l'on pouvaient voir sous sa capuche, un mélange de fierté et de plaisir, comme s'il était fier que ses enfants étaient si dangereux qu'ils furent enfermé dans la limbe et le plaisir de voir Aphrodite soumise à leurs menaces, elle qui depuis le début cette rencontre le narguer... Il reprit calmement pareil se reculant vers le Tourbillon...

«Et troisièmement, s'il y a quelqu'un qui doit faire quelqu'un de complétement dingue et stupide, je passe en premier...»

Sur ces paroles, il se laissa tomber dans le tourbillon et son corps commença alors a tournoyer sans fin, vers la Limbe de l'Oubli pour finir par disparaître... Alors que le Tourbillon ne cessait de grandir avant même d'arrivée au pied de Gabrielle et d'Aphrodite, ne cessant de grandir avant de les avaler... Et de ce refermé...

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Nouveau départ... [Bir Shalatein]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Nouveau départ... [Bir Shalatein]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Episode 22 : Un Nouveau départ
» [The Wonderful World of Disney] Un Nouveau Départ Pour la Coccinelle (1997)
» Changement de région/travail. Nouveau départ!
» Un Nouveau départ pour la Coccinelle:
» Coeur de dragon II - Un nouveau départ:

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
World of Xena :: Opisthodome :: Salle des Archives :: Archives Saison 1-
Sauter vers: